You are here: histoiresmauriciennes.com»Archive for mai 2016

Archive for mai 2016

Darwin, sauveur de la tortue géante

En avril 1874, le naturaliste anglais Charles Darwin et cinq autres scientifiques écrivirent une pétition à Sir Arthur Hamilton Gordon, gouverneur de Maurice et de ses dépendances, afin de sauver de l’extinction la tortue géante d’Aldabra. » Lire la suite

Charles-Edouard Brown-Séquard, génie créole au service de la médecine (3/3)

Charles-Edouard Brown-Séquard : Archétype du savant génial et source d’inspiration romanesque

Charles-Edouard Brown-Séquard, né Mauricien, naturalisé Français, était probablement l’un des plus grands savants que le monde ait connu. Grand voyageur, mèdecin au grand coeur, il était surtout doté d’un pouvoir d’observation pratiquement sans égal. Il travailla notamment sur l’hémisection de la moelle épinière ou encore les sécrétions internes des organes et n’hesita pas a être son propre cobaye lors de ses expérimentations…

Après la mort de sa femme en 1867, Brown-Séquard quitte à nouveau les Etats-Unis pour Paris, probablement pour parfaire l’éducation de son fils de 12 ans. Il donne des cours à la Faculté de Médecine en 1869. Mais parce qu’il n’a pas (encore) la nationalité française et aussi à cause de ses penchants révolutionnaires, il n’a pas droit au statut de professeur. Il retourne donc une fois de plus aux Etats-Unis en 1870 où il épouse, deux ans plus tard, Maria Carlisle, de Cincinnati, dans l’Ohio.

Lire la suite…

Charles-Edouard Brown-Séquard, génie créole au service de la médecine (2/3)

Charles-Edouard Brown-Séquard : le retour à Maurice puis des séjours à Paris, Boston et Londres

Le Franco-mauricien Charles-Edouard Brown-Séquard est probablement l’un des plus grands savants que le monde ait connu. Son parcours professionnel est exceptionnel et ses travaux en font une sommité du monde médical. Grand voyageur, il a effectué de nombreux séjours à Maurice, en France, en Angleterre et aux États-Unis…

Après le décès de sa mère, Charles-Edouard Brown-Séquard retourne à Maurice pour boucler les affaires familiales. Il doit emprunter de l’argent à des amis de sa mère pour repartir en France et à partir de ce moment, il ne va pas cesser de voyager, de se consacrer à ses recherches et à la médecine.

Lire la suite…

Charles-Edouard Brown-Séquard, génie créole au service de la médecine (1/3)

Charles-Edouard Brown-Séquard, une enfance à Maurice et des études à Paris

Né Mauricien, naturalisé français, Charles-Edouard Brown-Séquard était probablement l’un des plus grands savants que le monde ait connu. Doté d’un pouvoir d’observation pratiquement sans égal, il peut être comparé, au niveau scientifique à quelqu’un comme Isaac Newton.

On nomma, à la suite de ses travaux, le syndrome de Brown-Séquard, qui correspond à une hémisection de la moelle épinière.Il démontra aussi que la moelle épinière est composée d’un faisceau de nerfs, travailla sur les sécrétions internes des organes et participa aussi à l’étude du sang et de la chaleur animale, entre autres travaux qui en font une sommité du monde medical.

Lire la suite…

Lascars, matelots qualifiés au service de La Bourdonnais

Communément appelés lascars à Maurice, les musulmans sont présents dès le début de la colonisation française. Les premières traces écrites de musulmans à l’Isle de France datent de 1724 sous le gouverneur de Nyon. » Lire la suite

Françoise Pascal, première Mauricienne à évoluer sur la scène internationale

Alors que Maurice développe son industrie du cinéma, découvrez l’histoire de Françoise Pascal, la pionnière à se distinguer sur la scène internationale. » Lire la suite