You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire»Amédée Maingard, une histoire mauricienne, 2e partie – Le résistant

Amédée Maingard, une histoire mauricienne, 2e partie – Le résistant

Histoire(s) Productions présente “Amédée Maingard, une histoire mauricienne” sur la vie et le destin d’un grand Mauricien, descendant de corsaires malouins, héros de la Résistance pendant la 2e Guerre mondiale, fondateur d’Air Mauritius et créateur du groupe hôtelier New Mauritius Hotels. Dans les cinémas Star Bagatelle et La Croisette depuis le 24 janvier.

Dans une colonie britannique peuplée majoritairement d’Indo-mauriciens, Amédée Maingard dit Dédé fut l’un des rares Franco-mauriciens à prendre résolument position pour l’Indépendance au milieu des années soixante et fut l’un des plus influents capitaine d’industrie de son époque.

 Sous le nom de Major Samuel, il avait accompli une guerre remarquable dans les maquis du centre de la France. Chef d’un important réseau de Résistance à 26 ans, il fut un des libérateurs de Poitiers et reçut de l’Angleterre et de la France les plus hautes distinctions.

En compagnie de son frère René, dit Colo il était à Londres où il pousuivait des études universitaires lorsqu’éclata la 2e Guerre mondiale. « Dès qu’il arrive en Angleterre, à Londres, pour faire ses études de comptabilité, tout de suite il veut s’engager donc il demande, à cor et à cri, qu’on l’engage. Mais les Anglais refusent. La première chose qu’ils disent c’est qu’il est un ‘colonial’, sujet britannique mais full french blood. Donc, on ne pouvait pas lui faire confiance », raconte Jan Maingard, fils aîné d’Amédée.

Finalement, avec son ami Jean Larcher, il est enrôlé dans l’infanterie, au Queen Victoria’s Rifles. Mais Amédée se trouve parfaitement inutile, les entraînements en rase campagne l’ennuient. Ce n’est qu’en mai 1942 qu’une porte va s’ouvrir, grâce à Jean Larcher qui a été le premier à accéder à une école d’officier. Enrôlé dans un groupe de commandos, Jean recommande ses deux compatriotes et amis, Marcel Rousset et Amédée Maingard. « ‘Etes-vous disposés à représenter l‘Angleterre en France occupée’, leur demande-t-on. ‘Mais vous êtes prévenus, il y a 50% de chances pour que vous ne reveniez pas’, leur dit-on », raconte Alain Antelme, ami d’Amédée Maingard et l’un de ses biographes.

Amédée Maingard et son ami Marcel Rousset sont retenus par la F Section, la section concernant la France, comme opérateurs radio, le cordon ombilical entre l’Angleterre et la Résistance en France. Il a ensuite été parachuté avec de faux papiers, faits en Angleterre, qui indiquaient l’identité d’un certain Guy Marguery avec son âge veritable, 23 ans, et le risque d’être pris pour le Service du Travail Obligatoire. Il a finalement obtenu une autre carte où  il était vieilli de huit ans.       

Dédé est une pièce maîtresse du réseau Stationer. Son chef, Maurice Southgate, est arrêté à Montluçon et déporté en Allemagne. Devenu le Major Samuel, Amédée Maingard a effectué des missions à hauts risques, s’occupant de la Haute-Vienne, de la Charente… Il fait la connaissance du Général Chêne, à ce moment-là colonel Chêne, qui était le chef des Forces Françaises Libres. Dédé travaillait en collaboration avec lui. Les Allemands quittent Poitiers le 4 septembre 1944 et aux célébrations qui vont suivre le général Chêne évoque son frère d’armes, Amédée Maingard, tenant à ce que celui-ci soit présent auprès de lui…

 

Sources : Amédée Maingard, une histoire mauricienne, de Michel Vuillermet

 

L’auteur. Amédée Maingard, une histoire mauricienne a été écrit et réalisé par Michel Vuillermet. Enfant de Mai 68, cet auteur-réalisateur établi à Paris et Breton d’adoption, est diplômé de l’Institut des Hautes Études Cinématographiques (IDHEC). Il réalise depuis de nombreuses années des documentaires pour les granes chaînes de service public européennes, avec l’accent sur de grands personnages, parfois méconnus, qui ont marqué l’histoire.

Michel Vuillermet a réalisé plus de 30 films, dont MARIE CURIE, AU-DELA DU MYTHE, (2011); EDOUARD VIII D’ANGLETERRE, LA FAILLITE D’UN ROI, (2004); SADDAM HUSSEIN, LE MAITRE DE BAGDAD, (2002); ZAFAIR KAYA, (2000); ANDRE MALRAUX (1996); NOUS, ENFANTS DU ROCK, (1992), LE REGLEMENT INTERIEUR (Long-métrage 35mm, 1980).

 

                                               

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...