You are here: histoiresmauriciennes.com»Histoires Mauriciennes

Histoires Mauriciennes

Maurice, l’ile aux trésors

Ile Maurice, la perle de l’océan indien fut la terre de prédilection de ces aventuriers qui écumèrent la Mer des Indes aux 17e et 18e siècles et durant les premières décennies du 19e siècle, soit pendant près de 175 ans. Ses anses accueillantes constituèrent un abri de choix pour les flibustiers de tous acabits qui écumèrent la Mer des Indes. Plus hospitalière que sa voisine La Réunion, plus secrète aussi avec ses immenses lagons transpercés par des embouchures de rivières, elle était considérée comme l’endroit idéal pour cacher un butin.

L’île n’attira que peu de convoitises avant l’occupation hollandaise à partir du milieu du 17e siècle… sauf celle des oiseaux de mer. Ni les Arabes qui la nommèrent “Dina Arobi” ni les Portugais qui la baptisèrent “Cirne”, ne lui accordèrent grande attention. Lire la suite…

Juan de Nova: les derniers esclaves du XX ème siècle

Ile interdite au tourisme où le voyageur téméaire est accueilli par des gendarmes français, Juan de Nova se trouve au coeur de l’ancienne route des épices, en plein milieu du canal de Mozambique, à 160 Km de la côte Malgache. Longue de 6 km et large de 1,5 km, recouverte d’une épaisse couverture de sable, avec des filaos en son centre,  de petits arbustes secs aux  pointes, quelques  cocotiers ça et là, elle ne dépasse pas 90 mètres au dessus du niveau de la mer. L’île est aussi entourée d’une barrière de corail qui délimite un vaste lagon.Lire la suite…

Le tour du monde de Malcolm de Chazal

Avant de décrire le monde il faut en connaître les pourtours. Très jeune, le grand écrivain mauricien a accompli un long voyage en Asie, dans le Pacifique et en Amérique où il a poursuivi des études en agronomie avant de rentrer au pays six ans plus tard en passant par l’Europe et le canal de Suez…

Cela fait 33 ans, le 1er octobre, depuis la disparition du plus grand écrivain et penseur mauricien. Malcolm de Chazal, né à Vacoas le 12 septembre 1902 est mort à Curepipe un 1er octobre 1981 dans une sorte d’anonymat délibérément entretenu par un milieu social dans lequel il évoluait voluptueusement à contre-courant.

Lire la suite…

Bicentenaire Rev. Jean Lebrun, pionnier de l’éducation gratuite à Maurice

Maurice célèbre cette année, le bicentenaire de l’arrivée de Jean Lebrun à Maurice. Un événement qui est passé un peu inaperçu. Pourtant ce missionnaire des pauvres, moins connu que le Père Laval, est considéré comme le pionnier de l’éducation gratuite dans l’île.

Lire la suite…

Port-Louis s’est aussi appelé Port Napoléon

Fondée en 1725 par les colons français, la capitale de l’île Maurice a été nommée ainsi sans doute en l’honneur de Louis XV. Référence fut aussi faite de Port-Louis de Bretagne d’où étaient majoritairement issus les premiers colons… » Lire la suite

Un nouveau caveau pour le Père Laval

150e anniversaire

L’année 2014 marque le 150e anniversaire de la mort de l’Apôtre des Noirs béatifié en 1979 par le Pape Jean-Paul II. Un nouveau caveau lui a été offert pour l’occasion.

Depuis son décès le 9 septembre 1864, le corps du père Laval a été déplacé plusieurs fois, mais n’a, toutefois, jamais quitté Sainte Croix. C’est en 1870, soit, quatre ans après sa mort, que le cercueil du Bienheureux apôtre est enfermé dans un sarcophage en pierre et placé dans un premier caveau assez étroit car ne pouvant accommoder que six personnes à la fois. En 1964, à l’occasion du 100e anniversaire de la mort du père Laval, les restes du Bienheureux devait être transférés dans l’actuel caveau, oeuvre de l’architecte Max Boullé.

Lire la suite…

Gandhi a séjourné une dizaine de jours à Maurice

Gandhi a séjourné une dizaine de jours à Maurice Mohandas Karamchand Gandhi, le Mahatma Gandhi. a séjourné à Maurice de fin octobre à la mi-novembre 1901, en provenance d’Afrique du sud et en route vers l’Inde. Il voyageait à bord du vapeur Nowshera qui se rendait de Natal à Bombay. Il était accompagné de sa femme et de ses enfants… » Lire la suite

1814 – 2014 Bicentenaire du traite de Paris

« Art. VIII : S. M. Britannique stipulant pour elle et ses alliés, s’engage à restituer, à S. M. très-chrétienne, dans les délais qui seront ci-après fixés, les colonies, pêcheries, comptoirs et établissements de tout genre que la France possédait au 1 janvier 1792 … à l’exception toutefois … de l’Ile de France et de ses dépendances, nommément Rodrigue et les Séchelles, lesquelles S. M. très-chrétienne cède en toute propriété et souveraineté à S. M. Britannique »

Lire la suite…

Le créateur du Canal de Suez s’est marié à la fille de la Dame Créole

Le créateur du Canal de Suez s’est marié à la fille de la Dame Créole Lorsque Ferdinand de Lesseps, celui qui a percé le Canal de Suez, se remarie en 1869 il a 63 ans et son épouse Louise-Helene Autard de Bragard, n’a que … 20 ans. Elle est la fille d’un vieil ami, Adolphe Autard de Bragard un riche propriétaire terrien Mauricien. » Lire la suite

Recognizing the contribution of Arab Sailors in the Indian Ocean

Contributor : Philip Fleuriau Chateau Source: The Maritime History of the Indian Ocean – Ed. By Ameenah Gurib-Fakim & Khal Torabully

For many centuries, the islands of the Indian Ocean were familiar territory to Arab traders and sailors. However, even though these travellers made many significant contributions to the science of navigation, they are not often mentioned in mainstream history books, and rarely receive the recognition that is their due, for having sailed the same seas as their European counterparts.

Lire la suite…

Pages:« Prev12...15161718