You are here: histoiresmauriciennes.com»»Evènement

Evènement

Fête du Travail : première célébration en 1938

1 year ago
Le Premier mai qui est aussi la Journée internationale des travailleurs trouve son origine au 19e siècle lorsque les mouvements ouvriers manifestaient pour la réduction du temps de travail à une journée de huit heures.» Lire la suite

12 mars 1968 : entre allégresse et boycott

1 year ago
49 ans après l’indépendance, tous les Mauriciens sont unanimes pour se féliciter du chemin parcouru par le pays et pour se réjouir de l’émancipation de l’administration britannique. Mais à l’époque, il n’y avait pas la même unanimité et la petite nation naissante était plongée dans le doute, partagée entre un sentiment d’allégresse et de tristesse, traumatisée par les bagarres et minée par les consignes de boycott de l’opposition parlementaire…» Lire la suite

Les émeutes de février 1999: un cyclone sec s’abat sur Maurice 2e partie

1 year ago

Publié en 2000, Février Noir est une chronique des émeutes de 1999, depuis le décès en prison du chanteur Kaya, jusqu’aux pogroms de Goodlands et Triolet en passant par les affrontements entre policiers et émeutiers à Roche-Bois et les pillages. Une édition améliorée est en préparation mais en attendant sa publication, en voici un premier extrait …

Lire la suite…

Les émeutes de février 1999: un cyclone sec s’abat sur Maurice 1e partie

1 year ago

Publié en 2000, Février Noir est une chronique des émeutes de 1999, depuis le décès en prison du chanteur Kaya, jusqu’aux pogroms de Goodlands et Triolet en passant par les affrontements entre policiers et émeutiers à Roche-Bois et les pillages dans plusieurs villes. Une édition améliorée est en préparation mais en attendant sa publication, en voici un premier extrait …

Lire la suite…

Première abolition de l'esclavage en février 1794

1 year ago
Le 4 février 1794, la Convention Nationale en France décrétait l’abolition de l’esclavage. Cette mesure concernait bien évidemment toutes les colonies française dont l’Isle de France. Lorsque la nouvelle du décret d’abolition parvint dans l’île, l’Assemblée Coloniale le rejeta aussitôt.» Lire la suite

De la fin de la Grande Guerre au premier Boom Sucrier

1 year ago

La fin de la Première Guerre Mondiale coïncide pour Maurice avec la fin d’une époque de crise et le début d’une nouvelle ère. L’occasion pour nous de revenir sur la période immédiate d’après-guerre et des événements qui s’ensuivirent qui marquèrent le destin de la petite île.

Lire la suite…

Immigration indienne : la peur du cholera et les affres de la quarantaine

1 year ago

Le 2 novembre 1834, le premier contingent de laboureurs indiens employés sous contrat arriva à Port-Louis à bord du navire l’Atlas. Par la suite, des milliers de travailleurs engagés par l’industrie sucrière allaient suivre, afin de remplacer la main d’œuvre servile libérée au moment de l’abolition de l’esclavage en 1835. La traversée durait en moyenne six semaines et elle était marquée par de dures conditions de vie à bord qui laissait des séquelles sur la santé des hommes et de quelques femmes qui l’affrontaient. Mais ces travailleurs engagés qui arrivaient à Maurice n’étaient pas au bout de leur peine et devaient aussi subir d’autres épreuves avant de pouvoir débarquer.

Lire la suite…

Septembre 1933: l’aviation inter-îles prend son envol

2 years ago

C’est le 10 septembre 1933 qu’un premier vol international s’effectua à Maurice, ouvrant l’accès aérien avec le monde. Provenant de La Réunion, il était destiné à l’acheminement du courrier, inaugurant ainsi une nouvelle ère dans l’histoire de l’île, jusqu’à lors dominée par le transport maritime.

Lire la suite…

Le dernier voyage du Saint-Géran

2 years ago
Le Saint-Géran, navire de la Compagnie des Indes orientales, fit naufrage en 1744 au large de Maurice. Il y avait à son bord plus de 200 hommes et femmes qui retournaient au pays, ainsi qu’un contingent d’esclaves pris en cours de route. Événement marquant pour la colonie à l’époque, ce naufrage a inspiré l’histoire de Paul et Virginie, dans laquelle Virginie meurt par noyade. Dans le roman l’auteur, Bernardin de Saint-Pierre, le fait couler un 25 décembre, soir de tempête. Or, il sombra dans la nuit du 17 au 18 août, par une nuit calme, au large de l’île d’Ambre, en face du village de Poudre d’Or où un monument, érigé en 1944, commémore l’événement.

Lire la suite…

Avril 1938 : disparition mystérieuse du vapeur l’Agnar

2 years ago

Le sud-ouest de l’Océan Indien est réputé pour les conditions difficiles qui y prévalent. Vents forts, mer houleuse, cyclones … Et il est aussi parsemé d’écueils représentant un danger pour la navigation. Nombreux sont les navires qui s’y sont abîmés ou qui y ont fait naufrage. Dans le cas de l’un d’eux, l’Agnar on n’a jamais su ce qui était arrivé, entre fin mars et début avril 1938 …

Lire la suite…

Pages:« Prev1234Suivant »