You are here: histoiresmauriciennes.com»»Patrimoine

Patrimoine

La peur du choléra et les affres de la quarantaine

Le 2 novembre 1834, le premier contingent de laboureurs indiens employés sous contrat arriva à Port-Louis à bord du navire l’Atlas. Par la suite, des milliers de travailleurs engagés par l’industrie sucrière allaient suivre, afin de remplacer la main d’œuvre servile libérée au moment de l’abolition de l’esclavage en 1835. La traversée durait en moyenne six semaines et elle était marquée par de dures conditions de vie à bord qui laissait des séquelles sur la santé des hommes et de quelques femmes qui l’affrontaient. Mais ces travailleurs engagés qui arrivaient à Maurice n’étaient pas au bout de leur peine et devaient aussi subir d’autres épreuves avant de pouvoir débarquer.Lire la suite…

L’Aapravasi Ghat et le riche passé de Port-Louis

Dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sites, Histoire(s) Mauricienne(s) vous invite à mieux connaître les sites et monuments du patrimoine mauricien, et notamment l’un de ses joyaux, l’Aapravasi Ghat. Ce site est ouvert au public les samedi 21 et dimanche 22 avril 2018, de 9 heures à 16 heures.

Lire la suite…

La Place d’Armes: place des grands hommes … et une femme

Joyau du patrimoine mauricien, la Place d’Armes qui s’étend de l’Hôtel du Gouvernement jusqu’au front de mer de Port-Louis est probablement le lieu le plus symbolique de Maurice. Egalement connue comme Place Sookdeo Bissoondoyal, on peut y retrouve les statues de quelques uns des grands personnages qui ont forgé, de près ou de loin, la longue et riche histoire de l’île ainsi que certains bâtiments qui témoignent de sa riche histoire. En marge de la journée internationale des monuments et sites intéressons nous plus particulièrement à ceux qui sont classés au patrimoine national.

Lire la suite…

La disparition programmée des salines de Maurice

Les marais salants de Maurice ne seront bientôt plus qu’un beau souvenir. Les salines de La Mivoie, à Tamarin sont à sec. Les bassins vides s’étendant sur plusieurs centaines de mètres carrés devraient laisser la place à un vaste projet immobilier.

Lire la suite…

La Maison Surcouf, demeure du roi des corsaires

Il se fond dans la masse des vieux bâtiments portlouisiens comme si de rien n’était. Ce bel édifice d’un étage, situé en face de l’Hôtel de ville de Port Louis, à l’angle des rues de l’Intendance et Sir Seewoosagur Ramgoolam, abrite de vieilles boutiques au rez de chaussée et quelques études de notaires, au premier. Quoi de plus banal… Pourtant, il n’a rien d’ordinaire. Datant de la période comprise entre 1796 et 1800 il a été créé pour servir à la fois d’appartements et d’entrepôt. Appelé au départ La Renommée, il a appartenu à Robert Surcouf, le plus célèbre des corsaires bretons qui avait fait de Port-Louis son port d’attache.

Lire la suite…

L’ancêtre du Collège Royal sur le point d’être démoli

« La School », c’est le nom qu’a porté à ses débuts ce site historique. Situé à la rue Edith Cavell à Port-Louis et appartenant au ministère de l’Education, il devrait bientôt être rasé. Sur le site, un beau bâtiment en bois, recouvert de bardeaux, tombe en ruine… en attendant de tomber, tout court. Le site a abrité l’illustre établissement scolaire à partir de 1824, pendant près d’un siècle et demi. » Lire la suite

La sentinelle de la Pointe aux Canonniers…

Crédit photo Beachcomber

A l’extrémité nord de l’île Maurice, à l’endroit qui sépare le versant exposé aux alizés et la côte sous le vent, se trouve la Pointe aux Canonniers… Le nom résonne comme le grondement d’une bataille. Et ce n’est pas un hasard puisque le nord a été pendant plusieurs siècles la porte d’entrée de l’île et le théâtre d’affrontements entre Français et Anglais durant les Guerres Napoléoniennes. Durant tout le 18e siècle et une partie du 19e, la pointe a abrité une batterie et des fortifications destinées à protéger l’entrée nord de l’île. » Lire la suite

Le Théâtre de Port-Louis, haut lieu de l’art et de la culture

Le Théâtre Municipal de Port Louis est un des plus anciens de l’Océan Indien. Classifié au patrimoine national en 1968, il représente un lieu de rencontre international et un lieu dédié à la promotion artistique et culturelle. Comédie, opéra, vaudeville, variétés, mélodrame et pantomime, sa scène a accueilli tous les genres de l’art dramatique. Tombé en ruine, inutilisé depuis plusieurs années, il fait l’objet depuis quelques mois d’un projet de rénovation.

Lire la suite…

Le tour de l’île Maurice en 14 sites religieux

14 sites ont été classés au patrimoine national depuis ce début de l’année 2016. Histoires Mauriciennes vous convie à un petit tour de l’île du patrimoine. » Lire la suite

La Pagode Kwan Tee : un joyau de la communauté sino-mauricienne

L’île Maurice met un point d’honneur à mettre en avant sa tolérance à l’égard de toutes les religions et de toutes les communautés. La communauté d’origine chinoise est la moins nombreuse sur l’île, mais sa culture et son architecture a toujours su fasciner les gens et marquer le paysage mauricien. C’est le cas notamment pour les lieux de culte et Histoires Mauriciennes s’est rendu dans l’un d’eux et non des moindres… Nous avons visité la pagode Kwan Tee, plus vieille pagode chinoise de Maurice.

Lire la suite…

Pages:12Suivant »