You are here: histoiresmauriciennes.com»Le saviez-vous?»Grand-Baie: premier hôtel de plage en 1859

Grand-Baie: premier hôtel de plage en 1859

Grand Baie n’est pas seulement le haut lieu de l’industrie touristique mauricienne. Ce village du littoral nord ainsi que toute sa région sont aussi fortement chargés d’histoire. Avant d’être une station balnéaire de réputation mondiale, le lieu était déjà connu pour la beauté naturelle de sa baie profonde qui attirait déjà les visiteurs.

Les Hollandais l’appelait “de bogt zenden einde”, comme indiqué par le fameux cartographe Abel Tasman en 1642, celui-là même qui explora l’Australie par la suite.
Parsemée de rochers, de marécages, d’arbustes sauvages, la région était le lieu de reproduction d’oiseaux de toutes sortes et abritait des cerfs, ce qui en faisait aussi un terrain de chasse.
Pendant la période française, elle fut peu à peu transformée en une zone de plantation et d’élevage. Le canton de Grand-Baie s’étendait du Cap Malheureux que, selon la légende, le Saint Geran doubla avant d’aller s’abîmer sur les récifs quelques milles plus au sud (en 1744) jusqu’à la Pointe aux Canonniers et son imposante batterie chargée de défendre l’Isle de France. Cette batterie ne fut cependant d’aucune utilité lorsque les Britanniques débarquèrent un peu plus au nord, à Bain Boeuf (1810) et prirent possession de l’île qu’ils nommèrent Mauritius…
Le canton de Grand-Baie abritait plusieurs domaines dont ceux de Pereybère, de Sottise ou de Mont Choisy. A partir de 1840, les activités sucrières s’y développèrent et le village accueillit un débarcadère, un four à chaux, une distillerie ou encore un bureau de poste.
Mais la baie magnifique et les plages environnantes ont toujours attiré les visiteurs. Ainsi, un premier hôtel de plage y vit le jour en 1859, l’Hôtel Le Tort, sur une plage sablonneuse protégée par des badamiersou Amandiers de l’Inde.
Lors des décennies qui suivirent, Grand Baie vit sa vocation touristique prendre forme. En 1933, la plaine surplombant la plage de Mont Choisy qui tient son nom du général Armand Jules de Mont Choisy accueillit le premier vol “international”. Un avion en provenance de La Reunion s’y posa avec à son bord… 1 800 lettres!
La plage de Pereybère, elle aussi très réputée de nos jours, n’a pas toujours été facilement accessible. Le lieu qui doit son nom a Charles Julien Joseph Pereybere, planteur et écrivain connu a l’époque, était adossé aux marécages et recouvert d’arbustes. La plage ne fut fréquentée qu’à partir des années 1940, lorsque l’endroit fut asséché, nettoyé et rendu accessible grâce à la construction d’une route.
En 1955, Grand Baie accueillit un nouvel établissement, l’Hotel X Club de la famille Lyndhurst. A l’indépendance de Maurice en 1968, l’établissement le plus connu de Grand Baie était l’hôtel Isle de France avec 18 chambres et une piscine qui se trouvaient à l’emplacement actuel de la galerie commerciale Sunset Boulevard. A partir de 1975, d’autres hôtels comme Merville, puis le Club Mediterranée à Pointe aux Canonniers, s’installèrent dans la région. Et aujourd’hui, Grand Baie abrite plus de 20 établissements hôteliers, sans compter les nombreuses villas qui bordent le pourtour de cette baie sans fin…
Source – Grand-Baie, histoire d’un village côtier, de A.R. Nujjoo
Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...