You are here: histoiresmauriciennes.com»Histoire(s) de...

Histoire(s) de...

Port Louis au 20e siècle : émancipation et transformations

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis depuis les débuts jusqu’à nos jours, dans une série de douze articles dont voici le dernier.

Lire la suite…

Port Louis au 20e siècle : Seconde guerre mondiale et grèves de dockers

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis au 20e siècle. Une invitation à remonter dans l’histoire.

Lire la suite…

Port-Louis au 20e siècle : Première guerre mondiale et difficultés économiques

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis au 20e siècle. Une invitation à remonter l’histoire.

Lire la suite…

1927 : altesses royales pour le premier classique

Premier classique de la saison hippique du Mauritius Turf Club, la Duchess of York Cup a été créée en juin 1927 à l’occasion de la visite à Maurice du Duc et de la Duchesse d’York. Une visite qui a suscité beaucoup d’émotion à l’époque. » Lire la suite

Port-Louis : compagnies maritimes, visites princières et entrée dans le 20e siècle

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis, depuis les origines jusqu’à la fin du 20e siècle. Une invitation à parcourir 400 ans d’histoire.

Lire la suite…

Histoire(s) du marronnage : les amazones de la lutte anti-esclavage

Durant toute la période de l’esclavage à Maurice, soit entre 1641 et 1835, les esclaves en fuite, les Marrons, s’organisaient en petits groupes qui se réfugiaient dans les endroits les plus reculés de l’île. Dès les débuts du marronnage, les femmes ont été des éléments essentiels de ces communautés.

Lire la suite…

Histoire(s) du marronnage : le commandeur des Marrons

En marge de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, Histoire(s) Mauricienne(s) vous propose de célébrer ceux qui furent les premiers dans l’histoire de notre pays à lutter pour la liberté et à combattre l’oppression. On les appelait les Marrons, ils avaient pour noms Diamamouve, Barbe Blanche, Sans Souci ou encore Madame Françoise … Leur épopée est retracée dans une série d’articles pendant tout le mois de février.

Lire la suite…

Histoire(s) du marronnage : la forteresse du Morne Brabant

En marge de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, Histoire(s) Mauricienne(s) vous propose de célébrer ceux qui furent les premiers dans l’histoire de notre pays à lutter pour la liberté et à combattre l’oppression. On les appelait les Marrons, ils avaient pour noms Diamamouve, Barbe Blanche, Sans Souci ou encore Madame Françoise … Leur épopée est retracée dans une série d’articles pendant tout le mois de février.

Lire la suite…

Port-Louis: les débuts de la marine à vapeur et l’ouverture du Canal de Suez

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis, depuis les origines jusqu’à la fin du 20e siècle. Une invitation à parcourir 400 ans d’histoire.

Lire la suite…

Histoire(s) du marronnage : l'incendie du fort Frederik Hendrik

En marge de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, Histoire(s) Mauricienne(s) vous propose de célébrer ceux qui furent les premiers dans l’histoire de notre pays à lutter pour la liberté et à combattre l’oppression. On les appelait les Marrons, ils avaient pour noms Diamamouve, Barbe Blanche, Sans Souci ou encore Madame FrançoiseLeur épopée est retracée dans une série d’articles pendant tout le mois de février.

Lire la suite…

Pages:1234Suivant »