You are here: histoiresmauriciennes.com»histoire du Turf

histoire du Turf

Le pari osé de M. et Mme Farquhar

Histoire(s) Mauricienne(s) en collaboration avec le Mauritius Turf Club, raconte quelques-uns des grands moments des courses hippiques au Champ de Mars. Evénement fondateur, la toute première journée en 1812 eut un succès retentissant. Elle fut organisée de main de maître par le premier gouverneur britannique de Maurice, avec le concours de son épouse.Lire la suite…

Pour l’amour du cheval de course

Histoire(s) Mauricienne(s) en collaboration avec le Mauritius Turf Club raconte deux siècles de courses hippiques au Champ de Mars en retraçant le parcours ou les exploits de personnages incontournables et de chevaux inoubliables qui ont marqué leur époque.

Lire la suite…

Les grands coursiers : Azul, trois à la suite

Histoire(s) Mauricienne(s) en collaboration avec le Mauritius Turf Club raconte deux siècles de courses hippiques au Champ de Mars en retraçant le parcours ou les exploits de personnages incontournables et de chevaux inoubliables qui ont marqué leur époque.

Lire la suite…

Alexandre Dumas a-t-il assisté à la Maiden Cup ?

Alexandre Dumas aurait-il assisté au plus grand classique du turf mauricien, la Maiden Cup, qu’il appelle la “grande course” la décrivant dans ses moindres détails ? Le grand classique du Mauritius Turf Club est décrit dans ses moindres détails dans un roman méconnu de l’auteur publié en 1843.

Lire la suite…

1927 : altesses royales pour le premier classique

Premier classique de la saison hippique du Mauritius Turf Club, la Duchess of York Cup a été créée en juin 1927 à l’occasion de la visite à Maurice du Duc et de la Duchesse d’York. Une visite qui a suscité beaucoup d’émotion à l’époque. » Lire la suite

Histoire(s) du turf : 1ère journée de courses fin juin 1812

La première journée de courses de chevaux eut lieu au Champ de Mars le 25 juin 1812. Elle fut organisée par le Mauritius Turf Club, fondé la même année. L’organisation d’une joute hippique avait initialement pour objectif de réconcilier les habitants francophones de l’île avec les occupants britanniques fraichement installés, autour de leur amour commun pour le cheval.

Lire la suite…

Le Champ de Mars, un terrain d'entrainement militaire qui accueillit les premières courses de chevaux

A l’origine, la vaste plaine située au milieu des montagnes dominant Port-Louis était le cratère d’un ancien volcan. Lorsque les premiers occupants le découvrirent, en retrait de la rade naturelle du Port nord ouest, le site était couvert de palmiers. Dans leur entreprise de colonisation et d’exploitation des ressources de l’île en bois, les Hollandais entreprirent de le débroussailler. Les feuilles de palmiers servirent vraisemblablement aux premiers habitants à recouvrir leurs cases. Les premiers Français en firent grand usage au Port Nord ouest. » Lire la suite

Histoire(s) du turf : Pretty Mollie, premier Cheval de l’Année

Le titre de cheval de l’année est décerné pour la première fois par le Mauritius Turf Club en 1953 et il va à Pretty Mollie qui remporte 8 victoires sur 13 sorties…

Lire la suite…

Quand Alexandre Dumas promène son regard sur le Champ de Mars

Alexandre Dumas aurait-il assisté au plus grand classique du turf mauricien, la Maiden Cup, qu’il appelle la “grande course” la décrivant dans ses moindres details ?

Le grand romancier français, auteur notamment des Trois Mousquetaires et du Comte de Monte Cristo, avait des origines créoles. Fils d’un Haïtien et d’une Française, Dumas n’a cependant jamais mis les pieds dans les îles, encore moins à l’île de France. Pourtant dans son roman Georges qui se passe presqu’entièrement à Maurice durant les premières décennies du 19e siècle, il se livre à une description dantesque de la course et des ses préliminaires…

Lire la suite…

1962 : Malcolm de Chazal raconte les courses

Quand Malcolm raconte les courses au Champ de Mars, n’importe quel turfiste averti dépose ses jumelles, les marchands d’alouda suspendent leurs gestes, les parieurs s’arrêtent de feuilleter les billets. Et c’est le coeur de l’Ile Maurice qui bat plus fort.

A l’occasion du cent cinquantenaire du Mauritius Turf Club, le grand écrivain Malcolm de Chazal eut l’idée – géniale serait un pléonasme en parlant de lui – d’écrire un livre racontant le monde hippique. « Les Courses à l’Ile Maurice », paru en 1962, est un petit opus de 40 pages édité par Mauritius Printing, court et brilliant qui raconte si bien la passion de tout un peuple pour les courses de chevaux.

Lire la suite…

Pages:12Suivant »