You are here: histoiresmauriciennes.com»immigration

immigration

A history of Antoinette (Phooliyar) and the experiences of its immigrants (1770-1921)

DISCOVERING OUR MAURITIAN INDENTURE SITES : A History of Antoinette (Phooliyar) and the experiences of its immigrants (1770-1921)
By Satyendra Peerthum, Historian & Researcher

This year marks the 181st anniversary of the arrival of the indentured labourers in Mauritius. The specific historic event that is being commemorated is the landing on 2nd November 1834 of 36 Indian Bihari contract workers who were accompanied by Georges Charles Arbuthnot, their new employer and part owner of Antoinette Sugar Estate and known today as Phooliyar, from Calcutta to Port Louis.

Lire la suite…

The Great Experiment, transformation radicale de l’île Maurice au 19e siècle

L’immigration indienne à Maurice est indissociable de l’essor de l’industrie sucrière. Elle permit de pérenniser la croissance en assurant un remplacement essentiel à la main d’oeuvre servile d’origine africaine, libérée à partir de 1835. Mais elle changea aussi de façon drastique la configuration sociologique et économique de l’île.

Lire la suite…

Un centre d’interprétation à l’Aapravasi Ghat

L’Aapravasi Ghat abrite depuis le 2 novembre dernier un centre d’interprétation sur l’immigration indienne à Maurice. Ce haut lieu du débarquement des travailleurs engagés est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le centre raconte cette immigration et plus précisément les débuts de l’engagisme qui eut lieu à partir de 1835, après l’abolition de l’esclavage. Dans un parcours balisé en six parties le centre restitue toute cette époque.

Lire la suite…

Immigration indienne : l'Importance des femmes

Chaque année, le 2 novembre, Maurice commémore l’arrivée des premiers immigrants d’origine indienne. Ces travailleurs engagés par l’industrie sucrière venaient pour remplacer la main d’œuvre servile libérée au moment de l’abolition de l’esclavage en 1835. Ils étaient au départ essentiellement des hommes. Au début de l’immigration indienne, entre 1834 et 1839 il n’y avait guère plus de 1% ou 2% de femmes par rapport au nombre total de migrants. Peu à peu l’administration coloniale établit des quotas pour augmenter le nombre de femmes.

Lire la suite…

Manilal Doctor, envoyé spécial de Gandhi

Nous sommes au début du XXe siècle, à l’île Maurice. A la demande du Secrétaire d’État britannique, une Royal Commission of Inquiry qui a enquêté sur les doléances des travailleurs indiens dans la colonie de l’Océan Indien, préconise la nomination d ‘un Protector of Immigrants. Celui-ci doit s’assurer que les droits des travailleurs indiens sont sauvegardés. Mais, il s’avère que ce ‘protecteur’ se range très vite du coté de l’oligarchie sucrière, autoritaire et toute puissante. De connivence avec les planteurs, il conseille aux magistrats de punir sévèrement les travailleurs indiens qui réclament un meilleur traitement.

Lire la suite…