You are here: histoiresmauriciennes.com»Maurice

Maurice

Port-Louis à l’époque de Mahé de La Bourdonnais: aménagements et stratégie

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis, depuis les origines jusqu’à la fin du 20e siècle. Une invitation à parcourir 400 ans d’histoire en douze chapitres mensuels.

Lire la suite…

Quand l’Isle de France enrichissait la cour du roi

Le Baron de Wiklinski a visité Port-Louis en 1769. Il décrit la ville comme étant peuplée de négociants qui enrichissent l’île mais la cour du Roi de France » Lire la suite

Il y a 300 ans : Maurice prise par les Français

La prise de possession officielle de l’Isle de France se fit le 20 septembre 1715 alors que le peuplement de l’île ne débuta qu’à partir de la fin de 1721. 300 ans plus tard, pratiquement jour pour jour, le Tricentenaire de la présence française est célébré avec faste par l’Etat mauricien. Voici, à travers les extraits d’Histoire Maritime de l’île Maurice, de Jean Marie Chelin, comment les choses se passèrent…

Lire la suite…

Gaëtan Duval, monument de l’île Maurice moderne

9 octobre 1930 – 5 mai 1996

Plusieurs fois Vice Premier ministre et ministre, lord-maire de Port- Louis, maire de Curepipe, chef de file du Parti mauricien social démocrate (PMSD), homme de loi flamboyant, Sir Gaëtan Duval est un monument. Fin diplomate et brillant ambassadeur du tourisme, il fit connaître l’île Maurice dans le monde entier. Sa réputation a dépassé celle de son pays natal et son nom résonne encore là où il a laissé son empreinte, que ce soit aux confins de l’Afrique francophone ou dans les grandes capitales européennes.

Lire la suite…

Le cousin américain

Maurice et l’Amérique ont des similitudes historiques, ont vécu de larges épisodes communs, partagent l’héritage de l’esclavage et de la ségrégation. Le grand et le petit pays ont a peu près le même âge, de larges portions de leurs peuples ont des origines européennes et africaines, ils ont connu la colonisation.

Si sur la petite île, il n’y avait pas d’autochtones, l’implantation a été difficile dans les deux cas. Ici, isolement, fièvres, cyclones. Là-bas immensités hostiles, guerres avec les autochtones. Et puis, anecdote historique, les Mauriciens se sont même impliqués, durant les guerres franco-anglaises, en Amérique (où un contingent de soldats servit sous les ordres du Géneral français La Fayette pendant la Lire la suite…

Maurice, l’ile aux trésors

Ile Maurice, la perle de l’océan indien fut la terre de prédilection de ces aventuriers qui écumèrent la Mer des Indes aux 17e et 18e siècles et durant les premières décennies du 19e siècle, soit pendant près de 175 ans. Ses anses accueillantes constituèrent un abri de choix pour les flibustiers de tous acabits qui écumèrent la Mer des Indes. Plus hospitalière que sa voisine La Réunion, plus secrète aussi avec ses immenses lagons transpercés par des embouchures de rivières, elle était considérée comme l’endroit idéal pour cacher un butin.

L’île n’attira que peu de convoitises avant l’occupation hollandaise à partir du milieu du 17e siècle… sauf celle des oiseaux de mer. Ni les Arabes qui la nommèrent “Dina Arobi” ni les Portugais qui la baptisèrent “Cirne”, ne lui accordèrent grande attention. Lire la suite…