You are here: histoiresmauriciennes.com»Evènements»Un nouveau caveau pour le Père Laval

Un nouveau caveau pour le Père Laval

150e anniversaire

L’année 2014 marque le 150e anniversaire de la mort de l’Apôtre des Noirs béatifié en 1979 par le Pape Jean-Paul II. Un nouveau caveau lui a été offert pour l’occasion.

Depuis son décès le 9 septembre 1864, le corps du père Laval a été déplacé plusieurs fois, mais n’a, toutefois, jamais quitté Sainte Croix. C’est en 1870, soit, quatre ans après sa mort, que le cercueil du Bienheureux apôtre est enfermé dans un sarcophage en pierre et placé dans un premier caveau assez étroit car ne pouvant accommoder que six personnes à la fois. En 1964, à l’occasion du 100e anniversaire de la mort du père Laval, les restes du Bienheureux devait être transférés dans l’actuel caveau, oeuvre de l’architecte Max Boullé.

C’est, surtout, l’augmentation conséquente du nombre de pèlerins, entre-temps, qui avait alors justifié l’aménagement d’un nouveau caveau. Parallèlement, l’ancien caveau avait été rasé dans le souci de ne créer aucune confusion dans l’esprit des fidèles quant au lieu exact où repose le saint homme. Ce qui n’avait pas été très bien accueilli par un certain nombre de fidèles. Et aujourd’hui la nouvelle renovation est, une nouvelle fois, justifiée par l’augmentation du nombre de pèlerins.

Si l’ancien caveau était capable d’accueillir simultanément une centaine de pèlerins, désormais environ 250 personnes peuvent se recueillir en même temps sur la sépulture. En effet, le nouveau caveau est beaucoup plus spacieux, plus clair et plus aéré grâce aux larges ouvertures. Dès l’entrée dans la salle le regard du visiteur est attiré par une grande croix surplombant le gisant. Il s’agit d’une reproduction de la croix auprès de laquelle le Père Laval a accepté pour la seule et unique fois d’être photographié. On relève aussi des murs utilitaires. En effet, des étagères ont été installées tout autour de la salle pour permettre aux pèlerins d’y déposer les bougies et les bouquets de fleurs.

Désormais, l’ancien caveau sert de passage d’entrée au nouveau afin de permettre aux pèlerins qui le souhaitent de se recueillir pendant quelques minutes pour mieux prier ensuite auprès du Père Laval. Une fontaine a été installée à la place où se trouvait le sarcophage du Bienheureux jusqu’en juin dernier.

La renovation a été financée par une souscription publique, dans un bel élan de solidarité L’évêché de Port-Louis, en collaboration avec la Mauritius Association of Architects (MAA), avait lancé un concours d’architecture remporté par Mme Sylvie de Leusse. Les travaux ont duré un an et ont coûté Rs 22 millions. Le financement est comme suit : Rs 10 M donnés par le gouvernement, Rs 6 M collectés parmi le public, Rs 3 M venant du diocese et le reste de contributions volontaires.

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...