You are here: histoiresmauriciennes.com»Racontez-nous»50 ans de La Bonne Chute : Jacques Désiré Laval, la relève

50 ans de La Bonne Chute : Jacques Désiré Laval, la relève

Le Restaurant La Bonne Chute fête un demi-siècle d’existence, à partir de ce vendredi 16 août et le lendemain, samedi 17. C’est le chef Jacques Désiré Laval qui a pris la relève de Jacques Célerine, celui qui était aux fourneaux pendant 47 ans. Les deux hommes s’associent pour le plus grand plaisir des gourmets…

Originaire de Batimarais, dans le sud, Jacques Désiré Laval est entré à La Bonne Chute en 2017. Après avoir débuté à l’hôtel La Plantation, il a rejoint le groupe Beachcomber pour lequel il a travaillé pendant plus de quatre ans.

En 2007, le jeune cuisinier décide de s’engager sur un bateau de croisières. Et c’est le début d’une longue aventure qui va le mener dans de nombreux ports. Mais sur les bateaux de croisières, Jacques Désiré Laval se bâtit surtout une solide expérience. Il revient à Maurice pour y passer quelques temps en travaillant notamment pour Heritage, avant de reprendre la mer.

Tous ces périples donneront au cuisinier mauricien le goût du large, des grands espaces et il passera même quelques mois au Niger. A Niamey, Jacques Désiré Laval travaille au restaurant Amandine, très connu dans la capitale nigérienne. Mais il ne se plaît pas dans ce pays régulièrement secoué par des problèmes d’insécurité et finit par rentrer définitivement à Maurice.

De retour au pays, Jacques Désiré Laval est approché par un ami, membre de l’équipe de La Bonne Chute, un établissement qu’il connaissait déjà de réputation. Juliette Cundasawmy Lepredour, la patronne de l’établissement, cherchait un remplaçant à Jacques Célerine, le maître des fourneaux pendant 47 ans, parti à la retraite en 2016. C’est ainsi que Jacques Désiré Laval a rejoint l’équipe.

Aujourd’hui, il reste fidèle aux bonnes vieilles recettes du restaurant cinquantenaire. Epaulé par Patrick Rebet et Jean-Marc Augustin, qui ont travaillé avec Jacques Célerine, le nouveau chef pérennise les traditions de La Bonne Chute. Dans le cadre des célébrations du cinquantenaire, il interviendra en duo avec Jacques Célerine, pour le plus grand plaisir des amateurs de bonne chère.

Le vendredi 16 août, les deux chefs proposent en entrée, un Palmiste à la Rochecouste, comme plat principal un Caneton aux Deux olives ou un Civet de cerf Chamarel ou un Filet de dorade de la Rivière Noire gratiné à la chair de crabe. Et au dessert un Pavé aux marrons. Les gourmets n’auront que l’embarras du choix…

 

Filet de dorade de la Rivière Noire gratiné à la chair de crabe

Pour une personne : un pavé de dorade

De la chair de crabe au sherry

Une sauce aux baies roses

Le tout accompagné de riz persillé et de légumes sautés au beurre

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...