You are here: histoiresmauriciennes.com»Histoires de...»Alphonse Barbé, secrétaire du MTC et conseiller municipal

Alphonse Barbé, secrétaire du MTC et conseiller municipal

Histoire(s) Mauricienne(s) en collaboration avec le Mauritius Turf Club raconte deux siècles de courses hippiques au Champ de Mars et dresse le portrait de quelques grands personnages qui ont fait la réputation du turf mauricien.

Deuxième classique de la saison hippique, la Barbé Cup porte le nom d’Alphonse Barbé, secrétaire du Mauritius Turf Club (MTC) de 1867 à 1893. Ce comptable de profession était aussi conseiller municipal de Port-Louis.

Né en 1830, Alphonse Barbé a fait sa scolarité au Collège Royal. Il fit son entrée au turf en août 1866. Grand amateur de chevaux, il était aussi propriétaire de plusieurs coursiers et son jockey était le redoutable Adrian Scott, 12 fois gagnant de la Maiden Cup. Ce dernier monta pour les écuries Hippolyte Hardy, Dominique Galea, Edouard Couve, avant de rejoindre celle d’Alphonse Barbé.

Les chevaux de l’écurie Barbé remportèrent la Maiden Cup deux années d’affilée, en 1873 et 1874. Trop forts pour leurs concurrents ces chevaux étaient des pur-sang anglais. Mais doté d’un fair play sans égal, Alphonse Barbé était conscient que l’origine de ses chevaux lui donnait un avantage sur ses concurrents. Aussi, pour éliminer cette disparité, il fit importer des coursiers australiens ou arabes.

Secrétaire du MTC depuis 1867, une année à peine après son entrée sur le turf, il brigua un mandat aux élections municipales de 1882. Elu, il démarra sa carrière politique aux côtés d’Alfred Lavoquer, par ailleurs son beau-frère et qui fut plusieurs fois maire de Port-Louis. Alphonse Barbé fut ré-élu en 1885, alors que Sir John Pope Hennessy était gouverneur.

En tant que conseiller municipal, il fut souvent en butte avec ses collègues qui lui reprochaient la liberté d’agir et l’indépendance du MTC.

Alphonse Barbé est mort en 1893. Il est inhumé au cimetière de l’Ouest et dans sa chronique nécrologique le 6 décembre 1893, The Merchants and Planters Gazette écrit : « Comme conseiller municipal, M. Barbé a rendu à la ville de très grands services et n’a jamais voulu faire partie d’aucune coterie. C’était l’honnêteté et la droiture personnifiées. »

Quelques années plus tard, le MTC décida de doter une course d’un trophée portant son nom, en reconnaissance des services rendus au club et au monde hippique en général. La Barbé Cup fut ainsi courue pour la première fois en 1902. La Coupe en or présentée au propriétaire gagnant de la Barbé Cup a été offerte en 1956 par M. Henri Giblot Ducray.

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...