You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire»Alphonse Ravaton, le roi du sega

Alphonse Ravaton, le roi du sega

Maurice a 51 ans. Histoire(s) Mauricienne(s) aura bientôt 5 ans. Nous vous proposons une série de portraits de grands Mauriciens disparus, qui ont eu un rôle de premier plan dans l’histoire de leur pays. Elle culminera par la publication d’un numéro spécial en fin d’année. Vos likes détermineront votre personnalité préférée !

Alphonse Ravaton naît le 22 avril 1900 à Quartier-Militaire. Celui que l’on surnomme Ti Frère grandit dans une atmosphère de quadrille créole et de séga typique puisque son père qui était chanteur animait les bals des samedis soir.

En 1925, Ti Frère créé sa première chanson séga, Tamassa et se distingue par sa capacité d’improvisation à la demande. Cette chanson sera mise en 45 tours en 1948. À cette époque, le séga était encore considéré comme une musique vulgaire et réservée aux pauvres.

Dans les années 1960, sa popularité grandit à Maurice et dans les autres îles, à Rodrigues, à La Réunion et aux Seychelles. Il est couronné Roi du séga en 1964 et entreprend de populariser cette musique qui va devenir la musique mauricienne par excellence. Mais malgré sa popularité, Ti Frère vit dans la misère. Il travaille comme coupeur de cannes, chauffeur de bus, garde forestier, chasseur…

Dans les années 1980, Ti Frère sombre dans l’oubli et devient aveugle. Il reçoit cependant le titre de MBE (Member of the Order of the British Empire). Il décède à l’âge de 92 ans, en 1992.

Ses chansons les plus connues sont Anita, La grain café, Roseda, Papitou, Maa Bole Maa, Charlie Oh ou encore Baré. Elles sont largement reprises par de nombreux chanteurs mauriciens.

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...