You are here: histoiresmauriciennes.com»Le saviez-vous?»Armistice: pourquoi le Collège Royal ?

Armistice: pourquoi le Collège Royal ?

La première commémoration de l’armistice de 1918 a eu lieu au Palais de Buckingham. Le roi George V y avait organisé un banquet en l’honneur du Président de la République française le 10 novembre 1919. Le premier Armistice Day eut ainsi lieu dans les jardins de Buckingham Palace, le matin du 11 novembre 1919. Cette cérémonie donna le coup d’envoi aux journées de la mémoire qui se tinrent par la suite, en hommage aux soldats disparus lors de la Première Guerre Mondiale.


Tous les pays du Commonwealth, dont Maurice, ont ainsi emboité le pas au Royaume Uni, après la Première Guerre Mondiale. Parmi les soldats qui tombèrent au combat il y avait des Mauriciens. Un monument leur est dédié devant le Collège Royal de Curepipe.

C’est en 1916, bien avant l’introduction du concept de commémoration, que le gouverneur de Maurice, Henry Hesketh Bell, eut l’idée d’ériger ce monument en l’honneur des soldats qui se battaient vaillamment sur le front. Le monument qui fut créé représentait un Poilu (soldat français) et un Tommy (soldat britannique). L’inauguration du monument eu lieu devant le Collège Royal de Curepipe le 15 avril 1922.

Pourquoi à cet endroit? Certaines sources affirment que parmi les victimes de la Première Guerre il y avait beaucoup d’anciens élêves du Collège Royal. Une version qui est contestée par plusieurs organismes ou associations d’anciens combattants. D’autres sources estiment plutôt que le Collège Royal a été choisi parce qu’à cette époque Curepipe se distinguait des autres villes, et notamment de Port-Louis, puisqu’elle abritait la haute bourgeoisie et qu’elle méritait ainsi d’abriter un aussi glorieux monument. Aujourd’hui encore, le débat reste ouvert…

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...
Comments
You must be logged in to post comment.