You are here: histoiresmauriciennes.com»Tribune

Tribune

Comment refaire l’économie avec du cœur par Malcolm de Chazal

Les crises arrivent par cycles et les grandes idées sont intemporelles. Entre l’île Maurice de la fin des années 50 et celle de la troisième décennie du 21e siècle il y a un monde de différence. Pourtant, certains problèmes restent les mêmes et les solutions ne sont pas si dissemblables.

Lire la suite…

Ce désastre qui nous attend, par Malcolm de Chazal

En janvier 1957, dans le journal Advance, Malcolm de Chazal, publiait un plaidoyer en faveur des forêts, cheptels, parcs, plantes vivrières de Maurice… Bref, il se prononçait en faveur de la préservation de l’environnement qui contribue « au bonheur du peuple ». Six décennies plus tard, le béton a remplacé la canne à sucre et le sujet est plus que jamais d’actualité…

Lire la suite…

Le Riche et le Pauvre, par Malcolm de Chazal

En ces temps incertains où les travailleurs se retrouvent en situation précaire, Histoire(s) Mauricienne(s) publie un article datant de 1958 dans lequel le philosophe Malcolm de Chazal livre le fond de sa pensée sur le rapport entre capitalisme et travail humain. Qu’est ce qui a changé ?…

Lire la suite…

Naufrages à Rodrigues, par Yann Von Arnim

Histoire(s) Mauricienne(s) publie un extrait d’un document sorti récemment, écrit par Yann Von Arnim, président de la Société de l’Histoire de l’Ile Maurice, sur les naufrages à Rodrigues. Ce document fait partie d’un travail plus étendu sur l’histoire des naufrages à Maurice et à Rodrigues.

Lire la suite…

Adieu l'ami

Histoire(s) Mauricienne(s) rend hommage au réalisateur Michel Vuillermet (13 mars 1950 – 11 février 2021), auteur des films Zafair Kaya et Amédée Maingard une histoire mauricienne, en ce triste mois de février qui a aussi vu la mort de son ami, le chanteur Kaya, parti, lui, il y a 22 ans, un 21 février.

Adieu l’ami, tu es parti. Un soir d’hiver dans le froid parisien, loin de la chaleur de l’été et des tropiques que tu aimais tant.

Adieu Michel, toi le Parisien si peu urbain, plus attaché au grand air du large qu’à l’intensité des rues bondées de cette grande ville de tous les excès où tu vivais, que tu aimais, qui t’a enfermé à jamais dans l’éternité de son étreinte.

Lire la suite…

Amour, où es-tu? par Malcolm de Chazal

Histoire(s) Mauricienne(s) vous propose de découvrir les articles de Malcolm de Chazal. En marge de la Saint Valentin, l’écrivain s’interroge sur l’amour.

Les romans, le théâtre, la poésie sentimentale ont élevé l’amour à l’état d’une fiche. Tout ça a été classé. On vous tire l’amour comme une médecine hors d’une fiole, et on vous dit : « Voici ce qu’il vous faut. » Les « stars », les « pin-up » et les grands costauds du cinéma s’en abreuvent. Ils cherchent ici l’expérience. L’amour est curiosité, qui est mis au rang de l’opium, du haschish, du peyotl et de tous les excitants.

Lire la suite…

Le droit des travailleurs à se syndiquer, par Vijay Naraidoo

Crédit photo : l'express

Dans le cadre de la Fête du Travail, célébrée le 1er mai dans de nombreux pays, Histoire(s) Mauricienne(s) revient sur les premières célébrations à Maurice et sur les débuts du combat ouvrier. « Les origines du mouvement ouvrier à Maurice découlent de l’action d’un groupe d’artisans et d’ouvriers – regroupés en une société privée – l’Union Syndicale des Travailleurs et Ouvriers de Maurice ayant comme Président William Adolphe, mécanicien et assembleur, et pour secrétaire Fernand Marie, compositeur et typographe. La création de cette première organisation ouvrière arrive à un moment difficile dans l’histoire du pays », explique Jocelyn Chan Low, historien, dans son ouvrage Les classes laborieuses à l’Ile Maurice au début du 20e siècle, ou l’Union Syndicale des Travailleurs et Ouvriers de 1908. » Lire la suite

Colonialisme, un principe vieux comme le monde par Thierry Chateau

Il y a 300 ans la prise de possession de Maurice par les Français lançait le processus de colonisation de l’île qui ne put décoller sous les Hollandais. Un processus qui entraîna le développement de l’île au prix de grands sacrifices humains, avec notamment l’introduction de l’esclavage.

Le principe de colonisation est aussi ancien que le monde. Les Grecs, les Romains furent de grands colonisateurs qui parcoururent l’Ancien Monde en tentant de s’y implanter. La migration est, en fait, le propre de l’homme, depuis les débuts de l’humanité. Elle est l’action suivant laquelle les groupes se répandent à travers la planète. C’est ce qui a provoqué, facilité, l’évolution, l’émergence de peuplades différentes.

Lire la suite…

Darquistade et Maingard : destins corsaires croisés en Isle de France (1742-1752), 1e partie Par Michel Vuillermet

 

Milieu du XVIII ème siècle, autant dire hier ou avant-hier sur l’échelle du temps, ces deux-là font parler d’eux à “Morisse” (autre nom de l’Isle de France) et pas seulement dans Landernau. Entre marins, on parle vite et court. Sur leur journaux de bord archivés à L’Orient (aujourd’hui Lorient, département Morbihan, Région Bretagne) nos deux capitaines écrivent « Départ de Pondichéry, escale à Morisse…retour en Europe ».

Lire la suite…

Il y a 100 ans naissait Guy Rozemont

C’est le 15 novembre 1915 que naissait à Port Louis, Joseph Guy Rosemont une des plus illustres personnalités de la politique contemporaine Mauricienne. Cet homme qui au côté du Dr Maurice Cure, d’Emmanuel  Anquetil et plus tard du Dr  S. Ramgoolam,  allait être la cheville ouvrière  qui  permit au pays  d’accéder à son Indépendance  dans la dignité, le respect et la plus pure tradition démocratique.

Lire la suite…

Pages:12Suivant »