You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire»GMD Atchia, promoteur des langues orientales

GMD Atchia, promoteur des langues orientales

Maurice a 51 ans. Histoire(s) Mauricienne(s) aura bientôt 5 ans. Nous vous proposons une série de portraits de grands Mauriciens disparus, qui ont eu un rôle de premier plan dans l’histoire de leur pays. Elle culminera par la publication d’un numéro spécial en fin d’année. Vos likes détermineront votre personnalité préférée !

Goolam Mahomed Dawjee Atchia intellectuel, légiste, journaliste et travailleur social, fut conseiller de la ville de Port-Louis entre 1921 à 1953. Politicien respecté et hommes d’affaires réputé, il fut le premier maire d’origine asiatique de la capitale.

Né en 1890 à Rose-Hill, le jeune Atchia, dont les parents sont originaires de Surat dans l’État de Gujarat, est scolarisé dans un premier temps à Rose-Hill avant de poursuivre sa scolarité à Curepipe. À la mort de son père, GMD Atchia déménage avec ses parents à Port-Louis, où la famille ouvre une boutique de tissus.

GMD Atchia a très vite été impliqué dans le soutien socio-économique de ses concitoyens, particulièrement ceux de fois islamique, passablement délaissés par l’administration coloniale. Il était connu pour sa générosité, sa passion pour la lecture et… sa collection d’œuvres littéraires ! GMD Atchia vivait à une époque où le colonialisme faisait rage et où les administrateurs britanniques n’accordaient pas une grande considération aux Mauriciens d’origine asiatique. Il était aussi difficile pour GMD Atchia de faire de la politique, étant d’origine asiatique, mais il persévéra pour se frayer une place et fut finalement nommé au Conseil du gouvernement colonial.

Profondément attaché à l’éducation, GMD Atchia œuvrait surtout en faveur des couches les plus pauvres de la population et pour la promotion des langues orientales. Il fut à l’origine de la création du Collège Royal de Port-Louis en 1927 et du Collège Queen Elizabeth. Il fit aussi une promotion active de la langue ourdoue à l’école.

Au début des années 30, GMD Atchia était en visite à Londres, lorsqu’il prit connaissance des difficultés financières du jeune Seewoosagur Ramgoolam, alors étudiant en médecine dans la capitale britannique. Il lui proposa de l’aider en finançant ses études. Les deux hommes se lièrent d’une solide amitié et grâce à ce soutien, Seewoosagur Ramgoolam put reprendre ses études de médecine qu’il termina en 1935, l’année même de son retour.

GMD Atchia fut élu premier maire d’origine indienne de la ville de Port Louis en 1946. Et c’est tout naturellement Seewoosagur Ramgoolam qu’il choisit pour devenir son adjoint.

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...