You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire»Jean Margéot, le premier cardinal

Jean Margéot, le premier cardinal

Maurice a 51 ans. Histoire(s) Mauricienne(s) aura bientôt 5 ans. Nous vous proposons une série de portraits de grands Mauriciens disparus, qui ont eu un rôle de premier plan dans l’histoire de leur pays. Elle culminera par la publication d’un numéro spécial en fin d’année. Vos likes détermineront votre personnalité préférée !

Jean Margéot, né le 3 février 1916 à Quatre Bornes, est le premier cardinal mauricien. Il a aussi été le premier évêque mauricien de Port-Louis, de 1969 à 1993. Après avoir suivi sa formation à l’Université pontificale grégorienne, il a été ordonné prêtre le 17 décembre 1938  en la basilique Saint-Jean de Latran à Rome.

Rapidement, le jeune prêtre se consacre intensément au bien-être des familles mauriciennes, une  mission  qu’il assurera toute sa vie. Jean Margéot est d’abord nommé secrétaire de la Roman Catholic Education Authority en décembre 1947, puis il fonde l’Action Familiale en 1963 pour faire face aux problèmes suscités par l’accroissement de la population.

Après avoir exercé divers ministères dans son diocèse, il est nommé vicaire général en 1968 puis, peu de temps après, il devient évêque de Port-Louis, le 6 février 1969. Mgr Margéot devenait ainsi le dixième évêque du diocèse et le premier prêtre mauricien à succéder aux Apôtres. L’ordination épiscopale eut lieu le dimanche 4 mai 1969, au monument Marie-Reine-de-la-Paix, à Port-Louis.

Dix ans plus tard, Jean Margéot participe à l’un des événements les plus marquants de l’église catholique mauricienne. Le 29 avril 1979, à Rome, le père Jacques-Désiré Laval est béatifié par le pape Jean-Paul II. Puis, en 1988, Mgr Margéot est fait cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 28 juin 1988. C’est lui qui accueille ce dernier lors de sa visite à Maurice en 1989.

Le cardinal a beaucoup œuvré dans le domaine du développement humain intégral, durant son épiscopat qui dura 25 ans, de 1968 à 1993. Et même avant, puisqu’il avait ouvert plusieurs champs de formation touchant à diverses dimensions du développement humain.

Jean Margéot s’est retiré le 15 février 1993, laissant sa place d’évêque de Port-Louis à Maurice Piat. Mais sa mission ne s’achève pas pour autant puisqu’il reste très présent dans la vie mauricienne. Son intervention pour mettre un terme aux émeutes de février 1999, qui firent suite au décès en prison du chanteur Kaya, s’avéra cruciale. Il meurt le 17 juillet 2009 à Bonne-Terre, Vacoas.

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...