You are here: histoiresmauriciennes.com»Histoires de...»Les grands coursiers : Winged Pharaoh, le Gris volant

Les grands coursiers : Winged Pharaoh, le Gris volant

Histoire(s) Mauricienne(s) en collaboration avec le Mauritius Turf Club raconte deux siècles de courses hippiques au Champ de Mars en retraçant le parcours de chevaux inoubliables qui ont marqué leur époque.

Le titre de cheval de l’année a été décerné pour la première fois par le Mauritius Turf Club (MTC) en 1953. Cette année-là, c’est Pretty Mollie, de l’écurie Clarenc, qui enlevait la palme, avec 8 victoires sur 13 sorties, première jument aussi à figurer au palmarès.

Dix ans plus tard, en 1963, c’est un hongre gris anglais de 4 ans qui vole la vedette. Les chevaux gris n’ont en général pas les faveurs du public et sont rares sur le turf mauricien… Cette année-là, d’autres cracks se distinguaient sur le turf comme Prodigal ou Amoretto, très appréciés des turfistes. Mais c’est Winged Pharaoh, coursier de l’écurie Brunel, qui les coiffe au poteau et décroche le titre de Cheval de l’année. Surnommé le Gris Volant, il établit trois records de piste en un mois, sur les 7 furlongs, le Mile et les 10 furlongs.

Mais c’est sa performance dans la Coupe d’or, courue en septembre 1963, qui est restée dans les mémoires. Il avait fait la course à l’arrière et avait laissé le soin à Prodigal, triple gagnant du trophée et Amoretto, qui sera sacré l’année suivante, de mener le train. Il plaça son attaque dans le dernier virage et s’envola littéralement dans la ligne droite pour gagner dans un temps record.

Irrésistible dans les sprints, Winged Pharaoh fut le premier cheval à courir le Mile en moins de 1 mn 40 sec. Son record fut égalé 13 ans plus tard mais tient toujours…

Photo Philippe Halbwachs – MTC

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...