You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire»Les membres de la famille royale qui choisirent Port-Louis comme escale

Les membres de la famille royale qui choisirent Port-Louis comme escale

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), vous raconte l’évolution du port de Port-Louis, depuis les origines jusqu’à la fin du 20e siècle. Une invitation à parcourir 400 ans d’histoire.

Au XXe siècle, de nouveaux moyens de transports allaient considérablement développer et démocratiser le monde des voyages. Durant la première moitié du siècle, Maurice était reliée à l’Europe par des lignes maritimes régulières, via l’Egypte, l’Afrique de l’Est et Madagascar. Les voyages par bateau avaient encore le vent en poupe…  Et Port-Louis était toujours une étape obligée sur la route des Indes et de l’Australie.

Les progrès enregistrés dans le domaine maritime depuis le milieu du 19e siècle avaient eu des effets bénéfiques sur le port mauricien qui se retrouvait désormais beaucoup plus proche de l’Europe grâce aux effets combinés de l’ouverture du canal de Suez et de la navigation à vapeur. Des navires de fort tonnage fréquentaient le port qui dut adapter ses infrastructures. Port-Louis restait toujours une étape importante entre l’Asie et l’Afrique. Les voyageurs affluaient, parmi lesquels des membres de la famille royale britannique qui se rendaient d’un côté de l’Empire à l’autre, d’Afrique en Asie et en Australie…

En mai 1870, le prince Alfred, deuxième fils de la reine Victoria, fut le premier membre de la famille royale à s’arrêter dans l’île. Il était en provenance d’Australie et faisait route pour l’Afrique du sud.

En juin 1927, Albert (futur George VI) et Elizabeth (future Reine et Mère d’Elizabeth II), Duc et Duchesse d’York, s’arrêtèrent à Port-Louis sur le HMS Renown, en route pour l’Australie. Comme ils étaient tous deux de grands amateurs de chevaux, une journée de courses hippiques fut organisée en leur honneur.

Au 20e siècle, malgré l’avènement de l’aviation, les longs voyages se faisaient toujours par bateau. En septembre 1956, la princesse Margaret, sœur de la reine Elizabeth II, fit une courte escale à Port-Louis à bord du yacht Britannia, perpétuant ainsi la tradition des représentants de la famille royale britannique de s’arrêter à Maurice, au cours de leurs tournées en Afrique australe et orientale.

Mais c’est surtout en mars 72 que Port-Louis eut l’honneur d’accueillir pour la première fois sa Majesté… La reine d’Angleterre en personne y débarqua. Elle voyageait sur le Britannia. Elizabeth II était en croisière dans l’océan Indien et fit une halte à Maurice, en route vers l’Australie, après l’escale du Cap. La reine d’Angleterre était accompagnée du Duc d’Edimbourg. Le couple royal passa deux jours à Maurice, dans la liesse populaire.

Aujourd’hui, lorsque les membres de la famille royale britannique se rendent à Maurice, ils choisissent désormais l’avion. Plaisance a finalement réussi à détrôner Port-Louis…

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...