You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire»Matthew Flinders, au service de sa Majesté

Matthew Flinders, au service de sa Majesté

Explorateur britannique, Matthew Flinders (1774 –1814) était l’un des plus remarquables navigateurs et cartographes de son époque. Après une longue mission en Australie, le navire a bord duquel il voyage, s’échoue à l’Isle de France en décembre 1803. On est en pleine guerre franco-anglaise. Le général Decaen, le gouverneur de l’île, soupçonne l’explorateur d’être un espion au service de sa majesté. Il l’assigne à résidence. Il va être contraint de rester sept ans à l’Isle de France…

Dans une carrière qui dura guère plus de vingt ans, Matthew Flinders fit surtout le tour de l’Australie, encourageant le choix de ce nom pour désigner ce nouveau continent, découvrit et corrigea les effets des métaux ferreux sur les compas de navigation et écrivit un livre majeur sur la découverte de l’Australie: A Voyage To Terra Australis.

Très jeune il se passionne pour les grandes découvertes à la lecture de Robinson Crusoé et, à l’âge de 15 ans, il s’engage dans la Royal Navy. Par la suite il fait montre d’un véritable talent de cartographe et, en 1795, il explore la côte autour de Sydney dans un petit bateau appelé Tom Pouce, puis fait le tour de la Tasmanie prouvant ainsi qu’il s’agissait bien d’une île.

En 1801, le gouvernement britannique lui confie la tâche de faire une carte détaillée des contours de l’Australie, la côte sud étant inconnue à l’époque. Entre décembre 1801 et juin 1803 Flinders fait le tour de l’île continent, appelée à l’époque Nouvelle-Hollande, traçant la plupart des cartes côtières demandées y compris la grande baie australienne et le golfe de Carpentarie.

De retour vers l’Angleterre, Flinders est obligé de faire escale le 17 décembre 1803 à l’île de France pour le faire réparer le Cumberland, son bateau qui était est en très mauvais état. Or, Flinders ignore que l’Angleterre est de nouveau en guerre contre la France, et le gouverneur Decaen le retient comme prisonnier de guerre. Decaen refusera de le relâcher et une grande antipathie s’installe entre les deux hommes, de sorte que Flinders reste consigné sur l’île pendant près de sept ans. D’abord incarcéré dans la maison Despeaux, à Port-Louis, avec d’autres prisonniers, il est transféré, le 19 août 1805, dans le domaine d’Arifat à Plaines Williams. Disposant alors d’un peu de liberté, il est reçu dans les meilleures familles.

Le 13 juin 1810, Decaen consent enfin à le libérer, à condition qu’il ne serve pas contre la France. Par la suite Maurice est pris par les Anglais, en décembre 1810. Les troupes anglaises débarquent dans le nord, à un endroit stratégique. D’aucuns diront que les Anglais auraient obtenu des informations cartographiques détaillées… Matthew Flinders rentre, lui, en passant par le Cap, où stationnent les troupes anglaises. Mais il est en mauvaise santé à la suite de son séjour forcé. Il mourra quelques années plus tard, en 1814.

 

Sources : Wikipedia

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...