You are here: histoiresmauriciennes.com»Le saviez-vous?»Maurice sous la menace de sous marins allemands

Maurice sous la menace de sous marins allemands

 

En 1943, les sous marins allemands, les fameux U-Boot font régner la terreur. Le 1er juillet 1943 à l’aube, l’un d’eux, le U-181, est aperçu au large de la rade de Port Louis mais les faisceaux lumineux de deux puissants projecteurs l’obligent à s’en éloigner.

Mais le lendemain, le navire anglais le Hoi How  de 2,798 tonneaux est torpillé à 105 miles dans l’ouest nord ouest. A  bord, 149 passagers donc sept mauriciens en route pour travailler dans l’administration britannique à Madagascar. Il y eut seulement 5 survivants.

Le 24 juillet, le SS Cornish City sera torpillé sans sommation, suivront les torpillages du Empire Lake de 2,852 tonneaux et du SS Fort Franklin de 7,135 tonneaux. Le 2 août, le U-181 s’approche de nouveau de Port Louis mais il est à nouveau repéré cette fois par un contre torpilleur qui le chasse.

Le 4 août, ce fut le torpillage du SS Dalfram  un navire charbonnier anglais de 4,558 tonnes à 80 milles dans l’ouest de l’ile, puis le 7 août de celui du SS Umvuma  de 4,419 tonnes venant de Freetown à 10 milles du Port Louis. L’explosion du navire sera vue de la côte de Rivière Noire. 90 survivants seront recueillis.  Le 11 août le SS Clan  Mac Arthur  de 10,528 tonnes transportant des équipements et des approvisionnements pour la base navale de l’ile fut torpillé  Ce torpillage fut suivi le 17 aoûtpar celui du SS Empire Stanley.

L’émotion était si vive qu’une rumeur circula à l’effet qu’il y avait un espion allemand parmi le contingent de juifs encasernés à Beau Bassin

Sources : War and Empire in Mauritius and the Indian Ocean d’Ashley Jackson/ Histoire Maritime de l’Ile Maurice, de Jean Marie Chelin

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...
Comments
You must be logged in to post comment.