You are here: histoiresmauriciennes.com»»Ils ont fait l'histoire

Ils ont fait l'histoire

Simon Van der Stel, le premier Mauricien

29 days ago

Maurice a 51 ans. Histoire(s) Mauricienne(s) aura bientôt 5 ans. Nous vous proposons une série de portraits de grands Mauriciens disparus, qui ont eu un rôle de premier plan dans l’histoire de leur pays. Elle culminera par la publication d’un numéro spécial en fin d’année. Vos likes détermineront votre personnalité préférée !

La Compagnie néerlandaise des Indes Orientales, la VOC, qui, en s’installant à Maurice pour le ravitaillement de ses navires voguant vers Batavia, capitale des Indes néerlandaises (aujourd’hui Jakarta), conféra à l’île un certain attrait. En 1598, ils la nommèrent Mauritius en l’honneur du Stadhouder Maurice de Nassau. Mais ce n’est que 40 ans plus tard que Maurice devint un point de ravitaillement sur la route des Indes. C’est durant l’occupation hollandaise que naquit Simon Van der Stel, premier Mauricien historique.Lire la suite…

Ces voyageurs qui firent la réputation de Port-Louis

1 month ago

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont joué un rôle dans le destin du port, au fil des siècles.

Pendant des décennies Maurice était connue du monde comme une escale sur la Mer des Indes, un repaire de corsaires ou un comptoir de négociants se taillant, à coup de fouet et dans la sueur, une réputation d’île à sucre prospère. Parmi les premiers à affronter l’océan Indien, les navigateurs arabes ont sillonné les côtes orientales de l’Afrique et les rivages plus lointains. Il semblerait qu’à partir du XVIe, le navigateur Ahmed Ibn Majid et certains de ses compagnons, se soient rendus dans les îles du sud-ouest de l’océan Indien. Et c’est grâce à leurs indications que les cartographes purent répertorier le groupe d’îles qui allaient plus tard s’appeler Mascareignes du nom d’un autre navigateur célèbre, le portugais Pedro Mascarenhas.Lire la suite…

SSR père de l’indépendance

1 month ago

Maurice a 51 ans. Histoire(s) Mauricienne(s) aura bientôt 5 ans. Nous vous proposons une série de portraits de grands Mauriciens disparus, qui ont eu un rôle de premier plan dans l’histoire de leur pays. Elle culminera par la publication d’un numéro spécial en fin d’année. Vos likes détermineront votre personnalité préférée !

Sir Seewoosagur Ramgoolam (SSR), Chief Minister puis Premier ministre de Maurice, du 26 septembre 1961 au 16 juin 1982, est le père de l’indépendance. Médecin de formation, il fut scolarisé au Collège Royal de Curepipe et fit ses études supérieures à Londres.Lire la suite…

Robert Surcouf, le héros du Port-Louis

1 month ago

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

Entre la fin du 18e et le début du 19e siècles, pendant les guerres franco-anglaises de la République puis de l’Empire, les Anglais voulait s’emparer de Maurice. La guerre entre la France et l’Angleterre éclata en 1793. Maurice fut assiégée et coupée du monde. Port-Louis était la clé de la Mer des Indes mais surtout le repaire des corsaires qui portaient des coups terribles à la marine anglaise. Ne pouvant s’en emparer par la force, les Anglais établirent un blocus autour de l’île afin de forcer sa reddition.Lire la suite…

Poivre, Tromelin, Charpentier de Cossigny : administrateurs et bâtisseurs

2 months ago

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

Lorsque Mahé de Labourdonnais quitta définitivement le Port-Louis de l’Isle de France en avril 1747, il laissa derrière lui une petite colonie active et un port prospère. Plantation, exploitation du bois, mais surtout ravitaillement des navires en route pour les Indes, construction navale, entreposage et négoce, étaient les activités principales…Lire la suite…

Ces milliers d’anonymes qui bâtirent Port-Louis

4 months ago

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles. Au début de la colonisation française, ils furent des milliers d’anonymes venus de Madagascar, du Mozambique, du sud de l’Inde et du Bengale…Lire la suite…

Mahé de La Bourdonnais, le fondateur de Port-Louis

5 months ago

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

En 1722, lorsque les Français s’installèrent à Maurice, c’est le Port Nord-Ouest qu’ils choisirent. A cet emplacement, un îlot long et étroit fermait la rade à l’ouest, qui fut baptisé l’île aux Tonneliers. Au sud se trouvait la pointe dite du Caudan. La mer s’avançait jusqu’à l’emplacement actuel de la Place Guy Rozemont, longeait ce que sont aujourd’hui devenues la rue Moka et La Chaussée, jusqu’à la Place d’Armes.

Lire la suite…

Nicholas Pike, consul américain, explorateur du Ganga Talao

7 months ago

Nicolas Pike est probablement le consul américain le plus célèbre à avoir été en poste à Maurice. La Société Royale des Arts et des Sciences de Maurice orchestre les célébrations pour marquer l’anniversaire de sa naissance et le Blue Penny Museum organise une exposition sur sa vie et son œuvre…

Lire la suite…

Amédée Maingard, une histoire mauricienne, dernière partie – Le visionnaire

1 year ago

Histoire(s) Productions présente “Amédée Maingard, une histoire mauricienne” sur la vie et le destin d’un grand Mauricien, descendant de corsaires malouins, héros de la Résistance pendant la 2e Guerre mondiale, fondateur d’Air Mauritius et créateur du groupe hôtelier New Mauritius Hotels.

Lire la suite…

Amédée Maingard, une histoire mauricienne, 2e partie – Le résistant

Histoire(s) Productions présente “Amédée Maingard, une histoire mauricienne” sur la vie et le destin d’un grand Mauricien, descendant de corsaires malouins, héros de la Résistance pendant la 2e Guerre mondiale, fondateur d’Air Mauritius et créateur du groupe hôtelier New Mauritius Hotels. Dans les cinémas Star Bagatelle et La Croisette depuis le 24 janvier.

Dans une colonie britannique peuplée majoritairement d’Indo-mauriciens, Amédée Maingard dit Dédé fut l’un des rares Franco-mauriciens à prendre résolument position pour l’Indépendance au milieu des années soixante et fut l’un des plus influents capitaine d’industrie de son époque.

 Sous le nom de Major Samuel, il avait accompli une guerre remarquable dans les maquis du centre de la France. Chef d’un important réseau de Résistance à 26 ans, il fut un des libérateurs de Poitiers et reçut de l’Angleterre et de la France les plus hautes distinctions.

Lire la suite…

Pages:1234Suivant »