You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l’histoire du port

Ils ont fait l’histoire du port

Ces voyageurs qui firent la réputation de Port-Louis

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont joué un rôle dans le destin du port, au fil des siècles.

Pendant des décennies Maurice était connue du monde comme une escale sur la Mer des Indes, un repaire de corsaires ou un comptoir de négociants se taillant, à coup de fouet et dans la sueur, une réputation d’île à sucre prospère. Parmi les premiers à affronter l’océan Indien, les navigateurs arabes ont sillonné les côtes orientales de l’Afrique et les rivages plus lointains. Il semblerait qu’à partir du XVIe, le navigateur Ahmed Ibn Majid et certains de ses compagnons, se soient rendus dans les îles du sud-ouest de l’océan Indien. Et c’est grâce à leurs indications que les cartographes purent répertorier le groupe d’îles qui allaient plus tard s’appeler Mascareignes du nom d’un autre navigateur célèbre, le portugais Pedro Mascarenhas.Lire la suite…

Robert Surcouf, le héros du Port-Louis

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

Entre la fin du 18e et le début du 19e siècles, pendant les guerres franco-anglaises de la République puis de l’Empire, les Anglais voulait s’emparer de Maurice. La guerre entre la France et l’Angleterre éclata en 1793. Maurice fut assiégée et coupée du monde. Port-Louis était la clé de la Mer des Indes mais surtout le repaire des corsaires qui portaient des coups terribles à la marine anglaise. Ne pouvant s’en emparer par la force, les Anglais établirent un blocus autour de l’île afin de forcer sa reddition.Lire la suite…

Mahé de La Bourdonnais, le fondateur de Port-Louis

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

En 1722, lorsque les Français s’installèrent à Maurice, c’est le Port Nord-Ouest qu’ils choisirent. A cet emplacement, un îlot long et étroit fermait la rade à l’ouest, qui fut baptisé l’île aux Tonneliers. Au sud se trouvait la pointe dite du Caudan. La mer s’avançait jusqu’à l’emplacement actuel de la Place Guy Rozemont, longeait ce que sont aujourd’hui devenues la rue Moka et La Chaussée, jusqu’à la Place d’Armes.

Lire la suite…