You are here: histoiresmauriciennes.com»Malcolm de Chazal

Malcolm de Chazal

Comment refaire l’économie avec du cœur par Malcolm de Chazal

Les crises arrivent par cycles et les grandes idées sont intemporelles. Entre l’île Maurice de la fin des années 50 et celle de la troisième décennie du 21e siècle il y a un monde de différence. Pourtant, certains problèmes restent les mêmes et les solutions ne sont pas si dissemblables.

Lire la suite…

Ce désastre qui nous attend, par Malcolm de Chazal

En janvier 1957, dans le journal Advance, Malcolm de Chazal, publiait un plaidoyer en faveur des forêts, cheptels, parcs, plantes vivrières de Maurice… Bref, il se prononçait en faveur de la préservation de l’environnement qui contribue « au bonheur du peuple ». Six décennies plus tard, le béton a remplacé la canne à sucre et le sujet est plus que jamais d’actualité…

Lire la suite…

Le Riche et le Pauvre, par Malcolm de Chazal

En ces temps incertains où les travailleurs se retrouvent en situation précaire, Histoire(s) Mauricienne(s) publie un article datant de 1958 dans lequel le philosophe Malcolm de Chazal livre le fond de sa pensée sur le rapport entre capitalisme et travail humain. Qu’est ce qui a changé ?…

Lire la suite…

Amour, où es-tu? par Malcolm de Chazal

Histoire(s) Mauricienne(s) vous propose de découvrir les articles de Malcolm de Chazal. En marge de la Saint Valentin, l’écrivain s’interroge sur l’amour.

Les romans, le théâtre, la poésie sentimentale ont élevé l’amour à l’état d’une fiche. Tout ça a été classé. On vous tire l’amour comme une médecine hors d’une fiole, et on vous dit : « Voici ce qu’il vous faut. » Les « stars », les « pin-up » et les grands costauds du cinéma s’en abreuvent. Ils cherchent ici l’expérience. L’amour est curiosité, qui est mis au rang de l’opium, du haschish, du peyotl et de tous les excitants.

Lire la suite…

Le tour du monde de Malcolm de Chazal

Avant de décrire le monde il faut en connaître les pourtours. Très jeune, le grand écrivain mauricien a accompli un long voyage en Asie, dans le Pacifique et en Amérique où il a poursuivi des études en agronomie avant de rentrer au pays six ans plus tard en passant par l’Europe et le canal de Suez…

Cela fait 33 ans, le 1er octobre, depuis la disparition du plus grand écrivain et penseur mauricien. Malcolm de Chazal, né à Vacoas le 12 septembre 1902 est mort à Curepipe un 1er octobre 1981 dans une sorte d’anonymat délibérément entretenu par un milieu social dans lequel il évoluait voluptueusement à contre-courant.

Lire la suite…