You are here: histoiresmauriciennes.com»Le saviez-vous?»Tentative d’invasion anglaise en 1748

Tentative d’invasion anglaise en 1748

L’Amiral anglais Boscawen, en partance pour l’Inde, se présenta, le 4 juillet 1748 à 2 h de l’après-midi, dans le nord de l’Isle de France avec une escadre composée de 25 vaisseaux tant anglais qu’hollandais.

Entre 4 et 5 heures, les vaisseaux de l’avant-garde étaient parvenus vis-à-vis de la pointe aux canonniers et commencèrent leur attaque. Toute l’escadre vint ensuite mouiller vis-à-vis de la batterie supérieure de la Baie aux Tortues.

M. de Jévigny, ingénieur du Roi, présent à la batterie de la Baie aux Tortues raconte: « Je pris subitement le parti, après avoir fait faire des cartouches à la prussienne, de riposter moi-même de ma batterie contre l’ennemi par un feu des plus prompts et sans discontinuer. Le vaisseau tourna tout son feu sur moi et cessa de tirer sur la batterie de l’Enfoncement… Je chauffais si vivement ce vaisseau qu’il était continuellement occupé à se ragréer des dommages qu’il recevait des boulets qui passaient au travers de ses mâts et cordages et fut forcé d’abandonner la partie et de se retirer dans le corps de l’escadre sans oser revenir à la charge ».

Le 6 juillet au matin l’escadre anglaise s’était approchée de terre afin de tenter un débarquement. La batterie de la Baie aux tortues prit pour cible les vaisseaux de l’escadre les plus à portée, causant de graves avaries ce qui obligea Boscawen à reprendre le large et se mettre hors de portée des canons.

Le 7 juillet fut calme, à l’exception de la venue de 4 chaloupes qui reconnurent la Pointe des Sables sans rien entreprendre. Le lendemain ce fut un nouveau calme plat. Le 9, à la pointe du jour, toute l’escadre appareilla et remit en mer abandonnant son entreprise.

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...
Comments
You must be logged in to post comment.