You are here: histoiresmauriciennes.com»Le saviez-vous?

Le saviez-vous?

Un dramaturge mauricien nègre d’Alexandre Dumas

Dans son roman Georges qui se passe presqu’entièrement à Maurice, le grand romancier français Alexandre Dumas donne des descriptions saisissantes de l’ile des premières décennies du 19e siècle. Ainsi, il livre une description dantesque de la Maiden Cup et des ses préliminaires, effectue une reproduction fidèle du déroulement du yamsé (ou goon) dans les rues de Port-Louis, décrit les quartiers populaires de Port-Louis ou encore les paysages de la Rivière Noire de façon saisissante et dans leurs moindres details… Pourtant il n’est jamais venu à Maurice ! » Lire la suite

Chemin Grenier porte le nom du navigateur qui découvrit la route la plus courte vers l’Inde

Chemin Grenier doit son nom à un navigateur français qui découvrit une route maritime plus rapide vers l’Inde. Gros bourg du sud de Maurice, dans le district de Savanne, Chemin Grenier se situe ainsi sur des terres qui appartinrent jadis à Jacques Raymond Grenier. » Lire la suite

Grand Bassin abritait des cygnes noirs et des anguilles géantes

Au milieu du 19e siècle, certaines régions de l’intérieur de Maurice étaient encore difficiles d’accès, voire inconnues de beaucoup de Mauriciens. Situé en altitude, au milieu d’une végétation abondante, un lac niché au fond d’un cratère et baptisé Grand Bassin, avait rarement été visité. De folles rumeurs faisaient état d’anguilles monstrueuses peuplant ses eaux… » Lire la suite

Maurice, entrepôt de produits indiens pour marchands américains

Les relations commerciales entre Maurice et les Etats-Unis, deux entités si lointaines mais tellement proches sous certains aspects, basant leur développement sur l’esclavagisme, l’une appartenant à la France, l’autre venant tout juste de s’émanciper de la couronne britannique, sont vieilles de plusieurs siècles… » Lire la suite

La première célébration du Cavadee eut lieu à Clémencia

Dans le petit village de Clémencia, dans le district de Flacq, s’élève le Aroul Migou Bala Dhandayuthami Swami Kovil, premier temple tamoul de Maurice. Construit entre 1856 et 1859, c’est lui qui abrita la première célébration du Cavadee. » Lire la suite

Comment un cambriolage ternit la réputation de la communauté chinoise

En décembre 1846, un audacieux cambriolage fut perpétré à la Banque Commerciale de Port-Louis. L’équivalent de 4 000 livres sterling furent emportées. Les soupçons se portèrent sur des Chinois récemment arrivés dans l’île. » Lire la suite

Baudelaire aurait séjourné à Cressonville

En septembre 1841, le jeune Charles Baudelaire, débarque à Port-Louis, en route pour les Indes. Son beau-père, le général Aupick, avait décidé de l’envoyer aux Indes pour l’arracher à la délétère influence de la vie parisienne. Le jeune poète, encore inconnu, débarque du Paquebot des Mers du sud qui relâche pendant deux semaines dans l’île. » Lire la suite

Bel Ombre, lieu de repos des voyageurs

Village côtier du sud, entre montagnes verdoyantes et lagon turquoise, Bel Ombre abrite une petite localité, des champs de cannes à sucre, des hôtels, des villas de luxe, une réserve naturelle et un parcours de golf. » Lire la suite

Cap Malheureux tire son nom du naufrage du St Géran

Cap Malheureux est un village de pêcheurs d’environ 5 000 habitants, situé sur la côte nord de Maurice. Devenu lieu de villégiature, il abrite de luxueux bungalows et plusieurs hôtels. Il offre une vue imprenable sur les îlots du nord, Coin de Mire et île Plate, situés à quelques milles au large. » Lire la suite

Quand Rémy Ollier défend Alexandre Dumas

Au début des années 1830, l’oligarchie sucrière voulait faire interdire Antony, une pièce d’Alexandre Dumas, jouée au theâtre de Port-Louis… Non pas parce qu’elle parle d’adultère mais parce qu’elle est écrite par Dumas, homme de couleur et mulâtre flamboyant. Jeune enseignant à la plume incisive, Rémy Ollier s’insurge contre cette censure, motivée par le racisme mais surtout par la crainte.

Lire la suite…

Pages:« Prev123456Suivant »