You are here: histoiresmauriciennes.com»Histoires de...»Le Maiden : Pilier des courses hippiques

Le Maiden : Pilier des courses hippiques

C’est bien connu, les mauriciens adorent les courses hippiques, et le Champs de Mars fait partie intégrante du paysage de Port-Louis et de l’île. La Maiden Cup, aussi appelée le Ruban Bleu est l’une des courses les plus importantes du sport hippique. La dernière édition s’est déroulée ce dimanche 6 septembre 2015.

Créé il y a 172 ans,  le Maiden est l’un des évènements les plus attendus de l’année dans le milieu hippique mauricien. La première course se disputa en 1839, sous le nom de Maiden Plate, mais officiellement la première édition du Maiden Cup se déroula le 07 août 1843 sur le Champs de Mars. A cette époque, seulement huit chevaux étaient en compétition, et c’est finalement Creeper I, appartenant à M. Gonard, qui s’était imposé vainqueur. Cette première course fut disputée en parties liées, c’est-à-dire en plusieurs manches. Elle était ouverte uniquement aux chevaux n’ayant jamais remportés de course à Maurice.

Champs de Mars en 1927

Champs de Mars en 1927

En plus d’un siècle et demi, cette course est devenue un emblème national qui a vu naitre de nombreux champions à la fois chevaux et jockey. Plusieurs évènements ont marqués cette course et l’Ile Maurice toute entière. En voici quelques points chronologiques avec les épisodes les plus marquants de cette épopée hippique.

23 août 1886 – Le Crack-jockey sud-africain Adrien Scott conforte sa réputation de légende du Champ de Mars en remportant sa douzième victoire dans le Maiden. Après une première manche difficile, il pilote astucieusement à la deuxième manche la jument Nora pour triompher dans les couleurs de M. Tarnec.

27 août 1906 – Evènement  sans précédent pour le Maiden, devenu le Ruban Bleu du turf mauricien : Une autorisation exceptionnelle a été accordée par le Mauritius Turf Club pour que la grande jument bourbonnaise Tahara Maid, gagnante de ce classique en 1905, puisse se présenter à nouveau au départ. Elle est toutefois tenue hors des paris et l’emporte, sous les couleurs de M. Moïse Larché, encore plus facilement qu’en 1905.

24 Août 1908 – Un champ record de 9 partants s’aligne au départ du Maiden. La victoire est revenue à la jument Grace appartenant à M. Ganachaud et qui gagna de bout en bout sur les 2 Tours.

26 août 1912 – L’Honorable Rajcoomar Gujadhur remporte sa première victoire dans le Maiden avec son alezan Aéroplane, confié au jockey indo-mauricien Lall Jankeesoon.  Quatre autres gagnants du Ruban Bleu porteront ses couleurs célèbres (casaque bleu électrique, écharpe rouge et toque jaune) jusqu’en 1941, année de sa disparition. Son écurie est restée en activité sous la responsabilité de ses descendants et elle a accumulé, en tout, dix-huit victoires dans le Maiden.

22 août 1938 – Madame Jocelyn Maingard devient la première femme propriétaire à inscrire son nom au palmarès du Ruban Bleu. Son cheval, Le Voleur, était entraîné par son mari le Dr Maingard et il était piloté par le jockey australien R.B. Watson.

26 Août 1963 – Saman, pensionnaire de l’écurie Philippe Rousset, remporte le Maiden sous la selle du crack-jockey sud-africain Basil Lewis. Etant encore un entier avec un pedigree doté de belles origines, il est expédié en Afrique du Sud pour fonctionner comme étalon. Dix ans plus tard, son fils Samat, importé d’Afrique du Sud,  réédite son exploit en enlevant le Ruban Bleu pour l’écurie Gujadhur.

26 août 1979 – C’est au tour des jockeys de réaliser un exploit familial sans précédent. Le jockey sud-africain Joe Byrnes, employé par l’écurie Henry Ythier, recommande son fils, David, également jockey en Afrique du Sud, pour piloter la doublure de l’écurie dans le Maiden.  Son avis sera profitable à l’écurie Ythier car Joe Byrnes remporte le Maiden sur Beacon Top et son fils David prend la deuxième place avec Blacksmith.

 27 août 1983 – Les Commissaires amendent les conditions du Maiden pour permettre aux anciens gagnants du Maiden de disputer à nouveau le Ruban Bleu et réduisent la distance de la course de 2 Tours à 2400 mètres, faute de stayers dans le pays. Monsieur Blanc est le premier cheval à tenter l’exploit mais doit se contenter de la deuxième place derrière Noble Salute.

03 septembre 1989 – Le premier doublé réalisé dans le « nouveau » Maiden est à mettre à l’actif du cheval sud-africain Lines of Power (Ecurie Philippe Henry). Il l’emporta en 1988 sous la selle du jockey français Claude Merger et réédita son exploit en 1989 sous la conduite du vétéran sud-africain Paul Whitmore.

 11 septembre 2005 – Le coursier Have Mercy (Ecurie Guy Fok) réalise le troisième doublé dans le Maiden en s’imposant en 2003 et en 2005. Contrairement à Tahara Maid et à Lines of Power, ce bai avait réalisé son exploit en s’associant au même jockey mauricien Samraj Mahadia.

06 Septembre 2015 – Le Maiden pour sa 164ème édition, a retrouvé son sponsor de longue date, Air Mauritius. La compagnie aérienne mauricienne a patronné notre grand classique de 1973 à 2008. Lors de cette course, c’est le jockey Kevin Ghunowa qui a mené son cheval Vettel, de l’écurie Gujadhur, à la victoire. Ses efforts ont fini par payer, après avoir terminé 2e et 3e durant les deux dernières éditions.

Sources :  Mauritius Turf Club and Khalid Rawat

2015-Maiden-Cup-photo-finish

Photo finish de la Maiden Cup 2015

Related posts

Ajouter un commentaire

Loading Facebook Comments ...