You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire

Ils ont fait l'Histoire

William Newton et John Pope Hennessy, précurseurs de la démocratie mauricienne

Le plus populaire des Gouverneurs britanniques de Maurice et le plus brillant avocat du barreau mauricien entreprirent d’instaurer la première démocratie à Maurice. Leurs idées et leurs actions permirent l’ouverture du système électoral non plus aux seuls officiers anglais, mais aussi aux colons et aux autres possédants, dont des indo-mauriciens. » Lire la suite

Le séjour doux-amer de Joseph Conrad à l’île Maurice

Joseph Conrad écrivain de langue anglaise majeur du xxe siècle séjourna près de deux mois à Maurice, entre octobre et novembre 1888. A cette époque, il était encore un officier inconnu de la marine marchande britannique et portait le nom de Capitaine Korzeniowski.

Lire la suite…

Les frères Masson, monstres sacrés de la mauricianité ambivalente et de l’insularité universelle

La contribution exceptionnelle des frères Masson à la vie artistique de l’île Maurice est incontestable bien que passablement méconnue. Qui parle encore de Loys Masson (1915-1969), poète et romancier, d’Hervé Masson (1919-1990), peintre, journaliste, écrivain, ou encore d’André Masson (1921-1988), lui aussi journaliste et écrivain?

Lire la suite…

Sir Gaëtan Duval : “toute politique de développement économique était subordonnée à une politique étrangère réaliste et efficace...”

Dans un pamphlet intitulé “Une certaine idée de l’île Maurice” et publié à la veille des élections de 1976, Sir Gëtan Duval partage avec les Mauriciens sa vision de l’île Maurice et donne sa version de certains faits qui ont marqué l’histoire du pays.

Lire la suite…

Sir Gaëtan Duval : “le PMSD voulait l’autonomie de Maurice mais aussi une association avec la Grande-Bretagne pour accéder au Marché Commun”

Dans un pamphlet intitulé “Une certaine idée de l’île Maurice” et publié à la veille des élections de 1976, Sir Gëtan Duval partage avec les Mauriciens sa vision de l’île Maurice et donne sa version de certains faits qui ont marqué l’histoire du pays.

Lire la suite…

Sir Gaëtan Duval : “la vérité sur Diégo Garcia”

Dans un pamphlet intitulé “Une certaine idée de l’île Maurice” et publié à la veille des élections de 1976, Sir Gëtan Duval partage avec les Mauriciens sa vision de l’île Maurice et donne sa version de certains faits qui ont marqué l’histoire du pays.

Lire la suite…

Beti, reine de l’île Sainte Marie, naturalisée mauricienne et plus belle femme du monde

La reine Beti, souveraine de l’île Sainte Marie à Madagascar, était la fille du roi Ratsimilaho et petite-fille d’un pirate américain. En 1750, elle épousa un aventurier gascon et s’installa à Maurice. Personnifiée à l’écran par l’actrice italienne Rossana Podesta elle était considérée comme l’une des plus belles femmes de son époque…

Lire la suite…

Charles-Edouard Brown-Séquard, génie créole au service de la médecine (3/3)

Charles-Edouard Brown-Séquard : Archétype du savant génial et source d’inspiration romanesque

Charles-Edouard Brown-Séquard, né Mauricien, naturalisé Français, était probablement l’un des plus grands savants que le monde ait connu. Grand voyageur, mèdecin au grand coeur, il était surtout doté d’un pouvoir d’observation pratiquement sans égal. Il travailla notamment sur l’hémisection de la moelle épinière ou encore les sécrétions internes des organes et n’hesita pas a être son propre cobaye lors de ses expérimentations…

Après la mort de sa femme en 1867, Brown-Séquard quitte à nouveau les Etats-Unis pour Paris, probablement pour parfaire l’éducation de son fils de 12 ans. Il donne des cours à la Faculté de Médecine en 1869. Mais parce qu’il n’a pas (encore) la nationalité française et aussi à cause de ses penchants révolutionnaires, il n’a pas droit au statut de professeur. Il retourne donc une fois de plus aux Etats-Unis en 1870 où il épouse, deux ans plus tard, Maria Carlisle, de Cincinnati, dans l’Ohio.

Lire la suite…

Charles-Edouard Brown-Séquard, génie créole au service de la médecine (2/3)

Charles-Edouard Brown-Séquard : le retour à Maurice puis des séjours à Paris, Boston et Londres

Le Franco-mauricien Charles-Edouard Brown-Séquard est probablement l’un des plus grands savants que le monde ait connu. Son parcours professionnel est exceptionnel et ses travaux en font une sommité du monde médical. Grand voyageur, il a effectué de nombreux séjours à Maurice, en France, en Angleterre et aux États-Unis…

Après le décès de sa mère, Charles-Edouard Brown-Séquard retourne à Maurice pour boucler les affaires familiales. Il doit emprunter de l’argent à des amis de sa mère pour repartir en France et à partir de ce moment, il ne va pas cesser de voyager, de se consacrer à ses recherches et à la médecine.

Lire la suite…

Charles-Edouard Brown-Séquard, génie créole au service de la médecine (1/3)

Charles-Edouard Brown-Séquard, une enfance à Maurice et des études à Paris

Né Mauricien, naturalisé français, Charles-Edouard Brown-Séquard était probablement l’un des plus grands savants que le monde ait connu. Doté d’un pouvoir d’observation pratiquement sans égal, il peut être comparé, au niveau scientifique à quelqu’un comme Isaac Newton.

On nomma, à la suite de ses travaux, le syndrome de Brown-Séquard, qui correspond à une hémisection de la moelle épinière.Il démontra aussi que la moelle épinière est composée d’un faisceau de nerfs, travailla sur les sécrétions internes des organes et participa aussi à l’étude du sang et de la chaleur animale, entre autres travaux qui en font une sommité du monde medical.

Lire la suite…

Pages:« Prev12345Suivant »