You are here: histoiresmauriciennes.com»Ils ont fait l'Histoire

Ils ont fait l'Histoire

Robert Surcouf, le héros du Port-Louis

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

Entre la fin du 18e et le début du 19e siècles, pendant les guerres franco-anglaises de la République puis de l’Empire, les Anglais voulait s’emparer de Maurice. La guerre entre la France et l’Angleterre éclata en 1793. Maurice fut assiégée et coupée du monde. Port-Louis était la clé de la Mer des Indes mais surtout le repaire des corsaires qui portaient des coups terribles à la marine anglaise. Ne pouvant s’en emparer par la force, les Anglais établirent un blocus autour de l’île afin de forcer sa reddition.Lire la suite…

Poivre, Tromelin, Charpentier de Cossigny : administrateurs et bâtisseurs

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

Lorsque Mahé de Labourdonnais quitta définitivement le Port-Louis de l’Isle de France en avril 1747, il laissa derrière lui une petite colonie active et un port prospère. Plantation, exploitation du bois, mais surtout ravitaillement des navires en route pour les Indes, construction navale, entreposage et négoce, étaient les activités principales…Lire la suite…

Ces milliers d’anonymes qui bâtirent Port-Louis

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles. Au début de la colonisation française, ils furent des milliers d’anonymes venus de Madagascar, du Mozambique, du sud de l’Inde et du Bengale…Lire la suite…

Mahé de La Bourdonnais, le fondateur de Port-Louis

Histoire(s) Mauricienne(s), en collaboration avec la Mauritius Ports Authority (MPA), met en lumière les personnages, petits et grands, qui ont façonné le port de Port-Louis au fil des siècles.

En 1722, lorsque les Français s’installèrent à Maurice, c’est le Port Nord-Ouest qu’ils choisirent. A cet emplacement, un îlot long et étroit fermait la rade à l’ouest, qui fut baptisé l’île aux Tonneliers. Au sud se trouvait la pointe dite du Caudan. La mer s’avançait jusqu’à l’emplacement actuel de la Place Guy Rozemont, longeait ce que sont aujourd’hui devenues la rue Moka et La Chaussée, jusqu’à la Place d’Armes.

Lire la suite…

Nicholas Pike, consul américain, explorateur du Ganga Talao

Nicolas Pike est probablement le consul américain le plus célèbre à avoir été en poste à Maurice. La Société Royale des Arts et des Sciences de Maurice orchestre les célébrations pour marquer l’anniversaire de sa naissance et le Blue Penny Museum organise une exposition sur sa vie et son œuvre…

Lire la suite…

Amédée Maingard, pionnier de l’aviation et du tourisme

Amédée Maingard est probablement l’un des plus illustres Mauriciens de sa génération, voire de tous les temps. Le réalisateur Michel Vuillermet, grand ami de Maurice, lui consacre un documentaire de 75 min, à paraître fin 2017. Histoire(s) Mauricienne(s), co-producteur du film, vous en propose un résumé, en exclusivité. » Lire la suite

Affan Tank Wen, le petit immigré devenu grand notable de Port-Louis

Comment un simple immigré débarqué à Maurice sans le sou devint, à force de courage et de labeur, un riche commerçant de Port-Louis et un bienfaiteur de ses concitoyens… C’est l’histoire simple et exemplaire d’Affan Tank Wen, également connu comme le deuxième kapitan, le chef de la communauté chinoise mauricienne, à la fin du 19e siècle. » Lire la suite

William Newton et John Pope Hennessy, précurseurs de la démocratie mauricienne

Le plus populaire des Gouverneurs britanniques de Maurice et le plus brillant avocat du barreau mauricien entreprirent d’instaurer la première démocratie à Maurice. Leurs idées et leurs actions permirent l’ouverture du système électoral non plus aux seuls officiers anglais, mais aussi aux colons et aux autres possédants, dont des indo-mauriciens. » Lire la suite

Le séjour doux-amer de Joseph Conrad à l’île Maurice

Joseph Conrad écrivain de langue anglaise majeur du xxe siècle séjourna près de deux mois à Maurice, entre octobre et novembre 1888. A cette époque, il était encore un officier inconnu de la marine marchande britannique et portait le nom de Capitaine Korzeniowski.

Lire la suite…

Les frères Masson, monstres sacrés de la mauricianité ambivalente et de l’insularité universelle

La contribution exceptionnelle des frères Masson à la vie artistique de l’île Maurice est incontestable bien que passablement méconnue. Qui parle encore de Loys Masson (1915-1969), poète et romancier, d’Hervé Masson (1919-1990), peintre, journaliste, écrivain, ou encore d’André Masson (1921-1988), lui aussi journaliste et écrivain?

Lire la suite…

Pages:« Prev12345Suivant »